Pourquoi l’euro pourrait retourner à 1,12$

Rédigé le 8 novembre 2017 par | A la une, EUR/USD, Taux & Devises Imprimer

OUF !

Oui quel soulagement.

Comment ? Vous avez raté l’info ?

Un QE infini, tout simplement !

Hier, Mario Draghi nous a permis de retrouver une sérénité perdue depuis longtemps. Il a assuré et affirmé avec conviction « qu’il n’avait pas vu de véritable preuve que les taux négatifs portaient atteinte à la profitabilité des banques » ! (Lien vers le discours ici).

Magique !

Oui, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles (je n’ai jamais compris cette expression…). Mario l’a dit, les banques continuent de s’engraisser même avec des taux bas. En fait, il était sans doute le seul à en douter.

Plus sérieusement, ces banquiers centraux n’en finissent pas de nous étonner. Alors que les taux bas vont sans doute affecter l’avenir de plusieurs générations et faire vaciller le système monétaire, la seule chose qui préoccupe notre ami Mario, c’est la profitabilité des banques.

Admettons.

Lors de cette dernière réunion du comité monétaire de la BCE, Draghi a également parfaitement maîtrisé son coup. Le QE est réduit… mais va sans doute durer indéfiniment. Ce qui revient à l’augmenter, n’importe qui peut le comprendre. Et notre maestro italien préféré s’est vite empressé d’ajouter que même si le QE devait se terminer, les taux resteraient bas encore longtemps.

Bref… que l’orchestre continue de jouer !

Pendant ce temps, l’euro continue de perdre du terrain face au dollar US – ce qui revient à perdre de la valeur face à une devise qui ne vaut rien non plus : faut le faire !

Jetons un oeil sur nos graphiques.

Le Dollar Index a encore du potentiel

Le billet vert est en forme et devrait le rester tant que les commerciaux le soutiennent (je me base sur le Commitment of Traders, que j’utilise toujours et que je vous avais expliqué en détail une première fois ici. Vous pouvez voir l’utilisation que j’en ai faite par la suite dans ces articles).

Pour mémoire, les commerciaux se protègent du risque de change. Ce sont les grosses mains du marché qui donnent le ton par la taille presque infinie de leurs moyens. Ils ne cherchent pas à gagner de l’argent sur le marché mais à neutraliser un risque adossé à une contrepartie physique (principe du marché future). Ils travaillent donc à contre-tendance.

A l’inverse les spéculateurs (en bleu) suivent la tendance pour faire des profits sur le marché.

Dollar Index Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Après une correction marquée ces derniers mois, illustrée par le débouclage de nombreuses positions massivement vendeuses des commerciaux (rouge), le repli semble prendre fin provisoirement.

En effet, le niveau de positionnement des commerciaux est revenu proche de l’équilibre (0) et une nouvelle phase d’accumulation pourrait se mettre en place, propulsant par la même occasion le Dollar Index au-dessus des 98,50.

Euro Index – Sous pression

La situation est exactement opposée sur l’euro qui voit les commerciaux dans l’obligation de s’alléger et donc de « distribuer » des contrats vendeurs, poussant ainsi la devise vers le bas.

Là aussi, le potentiel reste important et pourrait nous amener vers 109,50.

Dollar Index Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

EURUSD : retour vers 1,1250 possible

Cette tension sur le Dollar Index et sur l’Euro Index se traduit logiquement par une pression baissière sur la paire EURUSD.

Le passage sous les 1,1690$ est un signal fort couplé à la rupture de la MM100. Ainsi tant que cette zone tiendra, nous pouvons viser 1,1425 qui est situé sur les 38,2% de retracement de Fibonacci et même si la dynamique le permet 1,1250.

EURUSD Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Bons trades à tous !

Jérôme

Mots clé : - - - -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Un commentaire pour “Pourquoi l’euro pourrait retourner à 1,12$”

  1. « Le Dollar Index a encore du potentiel…EURUSD : retour vers 1,1250 possible » article rédigé le 08/11 l’euro-$ cotait entre 1.1579 et 1.1611, 5j plus tard l’euro-$ cote 1.1771 USD soit une progression 1.57%..un peu méchante la perte pour ceux qui ont suivi votre position vendeuse sur le $ face l’euro.
    Tel n’est pas mon cas.. mais j’avoue que le timing est plus mal ‘pricé’ au vu du mouvement à la hausse de l’euro face au $ (mise à jour de cet article bienvenu)

Laissez un commentaire