EUR/USD : la chute est amorcée. Retournement ?

Rédigé le 3 novembre 2009 par | Matières Premières Imprimer

La brèche est ouverte

Je sais ce que vous allez me dire…

Que cette baisse n’était qu’une simple correction attendue, que déjà l’euro est reparti à la hausse tout comme les commodities et qu’il ne sert donc à rien de continuer m’entêter avec mon scénario de rebond du billet vert.

Il y a encore une probabilité pour que vous ayez raison mais elle est faible…

Savez-vous ce que je faisais ce jeudi après-midi au moment où les marchés ont fêté euphoriquement le retour à la croissance des Etats-Unis ?

Eh bien, je prévenais tranquillement mes abonnés qu’il fallait laisser passer l’orage en restant tranquillement en dehors du marché pour être totalement disponible pour se positionner dès les nouveaux signes d’essoufflement.

Il était donc urgent, après avoir profité des premiers soubresauts des marchés en début de semaine, d’attendre notre heure.

Désormais, la brèche est ouverte pour le dollar qui, j’en suis sûr, va profiter d’une très belle fin d’année.

Une croissance qui creuse sa tombe

Et ce n’est pas une première estimation de croissance du PIB américain pour le troisième trimestre, même positive (+3,50%), qui va venir remettre en cause les raisons fondamentales de mon positionnement.

Non, la croissance n’est plus la donnée primordiale désormais, on le sait.

Non seulement son retour timide depuis l’été repose sur des dettes, le tout accompagné de licenciements massifs. Mais surtout la croissance actuelle se nourrit de ce qui va la perdre en 2010, à mon humble avis…

Une croissance probablement fragile

On peut également lire, outre le fait que cette estimation repose sur des chiffres incomplets et donc très fortement exposée à une révision, que les ventes de véhicules ont participé à hauteur de 1,66 points à cette croissance du PIB !

Presque la moitié du PIB repose sur la hausse des ventes de véhicules, elles-mêmes fortement sponsorisées par la dette et les incitations gouvernementales.

Le second secteur qui a tiré le chiffre vers le haut est l’immobilier, le secteur le plus sinistré de ces deux dernières années et qui ne survit qu’à grands coups de subventions.

Et l’emploi aux abonnés absents

Et ma dernière salve, avant de passer à mes chers graphiques, sera pour évoquer le cas de l’emploi. Curieusement passé inaperçu, avec 530 000 nouvelles demandes d’allocations chômage outre-Atlantique, l’emploi continue de se détériorer.

Le taux de chômage qui pourrait dépasser les 10% avant la fin de l’année sera publié en fin de semaine prochaine et pourrait lui aussi venir soutenir la thèse de la croissance sans emploi.

Maintenant, je vous propose de jeter un oeil sur mes perspectives graphiques pour les prochains jours !

EUR/USD : la chute est amorcée. Retournement ?

Graphique de l'EUR/USD

Cette semaine, deux événements clés me font penser que la chute du billet vert n’est pas loin.

[NDLR : 390 euros en 24h… C’est ce qu’on fait les traders qui suivent les conseils de Jérôme Revillier : en jouant la paire livre/yen au bon moment, ils ont pu gagner près de 270 euros entre le mardi 27/10 et le mercredi 28/10. Et ce n’est pas tout ! Le 27/10 encore, Jérôme et ses lecteurs se plaçaient sur la paire euro/dollar… pour un gain de 122 euros en quelques heures. Oui, +390 euros en 24 heures… c’est possible ! Et c’est bien plus simple — et sûr — que vous le pensez sans doute. Tenté ? Continuez votre lecture pour tout savoir…]

Le premier est le passage sous mon support principal à 1,4840 qui a entraîné une amorce de rupture sur la ligne de tendance (en jaune sur le graphique).

On devrait assister dans les jours qui viennent — si ce n’est pas déjà fait quand vous lirez ces lignes — à l’enfoncement de ce dernier support qui devrait nous emmener vers 1,4440 dans un premier temps.

Le second événement qui me conforte dans mon opinion, est la discussion que j’ai eue avec mon ami et collègue Marc Dagher, qui a partagé avec moi son point de vue elliottiste sur l’euro autour d’une coupe de champagne.

Son analyse confirmant la mienne, je ne peux que vous mettre en garde contre le risque imminent de correction sur l’euro/dollar.

En attendant, bon week-end et bons trades.

Mots clé : - - -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

2 commentaires pour “EUR/USD : la chute est amorcée. Retournement ?”

  1. bonjour,
    J’ai du mal à comprendre l’article: le dollar va baisser ou monter?
    « Cette semaine, deux événements clés me font penser que la chute du billet vert n’est pas loin. »: on parle de chute du dollar
     » EUR/USD : la chute est amorcée. Retournement ? »: la on parle de la chute de l’euro
    Pourriez vous m’éclairer?
    Daniel boudara

  2. Bonjour

    En fait, il s’agit d’une coquille : il fallait lire « cette semaine, deux évènement cls me font penser que la chute de l’EURUSD n’est pas loin » ; Jérôme parlait bien de la chute de l’EURUSD et non du billet vert (en hausse donc)

    Mille excuses pour cette coquille
    bon trades !
    NB

Laissez un commentaire