Euro-dollar : trois raisons pour un rebond | La Bourse au Quotidien


Euro-dollar : trois raisons pour un rebond

Rédigé le 4 juin 2018 par | EUR/USD, Taux & Devises Imprimer

Euros et dollarsAlors que la guerre commerciale se précise entre les États-Unis et l’Union européenne, les pressions sur l’euro-dollar devraient s’amplifier. Dans l’immédiat, je jouerais a priori un rebond de l’euro.

Je dis bien a priori, car si la situation technique valide ce scénario, il suffit de deux tweets ou d’une déclaration malvenue pour renverser la situation. Mais à long terme, le rebond s’est bien amorcé depuis le support des 1,15 (le top départ de ce rebond aurait été donné mardi et mercredi dernier, le support ayant été touché).

Toujours est-il que l’évolution de l’euro-dollar conditionne la tenue des indices et qu’elle sera scrutée de près par les acteurs intervenant sur les marchés d’action. C’est la raison pour laquelle je vous propose aujourd’hui une nouvelle analyse accompagnée de quelques outils pour cibler, cadrer et suivre les mouvements à venir.

graph eur usd eurodollar Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Résumons.

Après avoir buté sur les 1,25 (« R2 » sur le graphique ci-dessus), l’euro-dollar a enfoncé directement un support devenu résistance (« R1 » vers 1,20) pour tester le support « S » (segment vert horizontal pointillé) des 1,15.

Le top départ de ce rebond sur les 1,15 doit donc être validé par des signaux techniques sur l’unité de temps inférieure, c’est-à-dire l’U.T hebdomadaire.

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le comportement de l’euro-dollar est typique du Forex

Le comportement de l’EURUSD est typique du Forex, c’est-à-dire particulièrement nerveux et volatil : voyez les grandes mèches qui accompagnent régulièrement les bougies, même sur une vue de moyen terme comme l’hebdomadaire.

Ces grandes mèches (pastilles oranges) permettent de cibler une zone de support qui se situe vers 1,15/1,16 (le rectangle vert horizontal). Vous pouvez observer que les réactions sont particulièrement vives autour de cette zone.

La paire EURUSD est actuellement en appui sur cette zone alors qu’en même temps, l’indicateur de momentum (ici le Stochastique Momentum Index) est en zone de survente (la pastille bleue sur SMI). Il commence à donner des signes de retournement et il manque encore une ou deux bougies pour que le signal soit validé et donne une impulsion haussière sur l’EURUSD.

Il va sans dire que ce serait un facteur négatif pour le CAC40 et les indices européens.

Si l’on passe maintenant sur la vue journalière, vous voyez que les supports mensuels et hebdomadaires sont confirmés là aussi par les prix.

Au même moment, l’indicateur de tendance MACD forme un « double bottom » et donc un support d’impulsion (petit rectangle horizontal vert). Il est validé.

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Pour le moment, l’EURUSD « répond » donc au support et aux indicateurs techniques en amorçant un début de rebond depuis mardi dernier.

Pour suivre le mouvement, je vous propose dans un premier temps de « coller » à la vue journalière. Le signal de la MACD (double bottom) est donné, mais le prochain signal sera le débordement du petit canal baissier (en bleu sur le graphique journalier).

S’il le fait, alors, le signal du SMI de la vue hebdomadaire sera validé, ce qui confirme au moins un rebond sur les supports hebdo et mensuels.

Mais comme d’habitude, pas d’anticipation et surveillez bien les indicateurs : ce sont eux qui valident le signal, ou pas.

Évidemment, si une guerre – ou à tout le moins des menaces de guerre – s’enveniment, les indicateurs techniques n’auront pas leur mot à dire, mais au moins ce cadrage vous permettra de suivre l’évolution de la situation !

Bonne semaine,

Gilles

Les Etats-Unis ont bien mérité des mesures de rétorsion douanières, mais que leur taxer ?

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire