Marchés actions : une euphorie mal placée

Rédigé le 28 mai 2015 par | Indices, sociétés et marchés Imprimer

Les brasseurs d’argent qui gèrent notre épargne ne nous prennent surtout pas pour des idiots. Le CAC 40 s’était envolé de 2% suite à des pseudos indiscrétions d’officiels grecs concernant la conclusion imminente d’un protocole de refinancement d’Athènes.

Il s’agissait d’une annonce, unilatérale, des prémices d’un accord sur la dette grecque moyennant un objectif d’excédent primaire a minima, sans baisse des salaires notamment, conformément aux exigences de Syriza.

Y croirez-vous… les négociateurs du FMI et de la BCE ne sont pas du tout au courant d’un tel accord, et ils ne se souviennent pas d’avoir accepté les conditions posées par Alexis Tsipras et Yanis Varoufakis !

Mais cela n’a pas empêché les robots-traders de foncer à l’achat tête baissée, avec votre argent naturellement.

Ce matin, les médias financiers ne vous prennent pas non plus pour des idiots. Ils font tous leurs gros titres sur la 10e séance consécutive de hausse du Nikkei (que nous avons commenté), en revanche, qui vous parle du plus lourd plongeon de Shanghai depuis 10 ans (le SSE s’effondre de -6,5% à 4 620 points) ?

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire