Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Les étudiants d’HEC devront apprendre et réciter par coeur la profession de foi de Xi Jinping à Davos

Rédigé le 17 janvier 2017 par | Asiatiques Imprimer

Le N°1 chinois Xi Jinping a gratifié Davos d’un discours de 45 minutes pro-business/pro-globalisation que n’auraient pas renié les docteurs en économie ultralibéraux de la Harvard Business School, de l’école de Chicago (issue de la mouvance du Mont Pélerin) ou, plus près de nous, HEC.

Ceci illustre la maxime selon laquelle ce sont ceux qui en profitent le plus qui en parlent le mieux.

Mais surtout, son discours était conçu comme une réfutation presque point par point des thèses économiques de Donald Trump et de la ligne souverainiste/protectionniste.
Xi Jinping affirme que la globalisation n’est pas à blâmer même si certains se sentent frustrés et s’inquiètent du creusement des inégalités.

C’est peut-être parce que les fruits de la globalisation ne tombent que dans de trop rares paniers… mais des paniers si larges que peu de fruits atteignent le sol.

Au fait, ça se présente comment la lutte contre les inégalités en Chine ? Et pourquoi les grands gagnants de la globalisation heureuse cherchent-ils par tous les moyens à se débarrasser de leurs Yuans ?

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire