Et merci pour ce magnifique bull trap !

Rédigé le 10 décembre 2014 par | Cac 40 Imprimer

Beaucoup d’opérateurs se sont fait coincer les doigts hier, mardi… y compris des traders expérimentés.

Les opérateurs, quel que soit leur profil, étaient excessivement confiants depuis vendredi. Les analystes techniques plus que tout autres car la résistance des 4.400 points a été franchie vendredi (le « rallye de fin d’année » vers 4.500 paraissait certain à 95%… sauf que le marché avait oublié un petit détail : il fallait une belle correction des indices auparavant !).

Le franchissement des 4400 fut donc en réalité un bull trap : le CAC40 a  matérialisé une fausse sortie à la hausse au-dessus des 4.410Pts vendredi (merci la manipulation des marchés par Draghi et consorts) et la correction de -1% de lundi fut complètement anodine car les vendeurs étaient tellement absents que personne ne s’est inquiété.

Mais hier, mardi, les choses sérieuses ont commencé : la réouverture en gap sous 4.375 points piège les acheteurs de vendredi et, derrière, c’est le carnage — enfin, rien de bien méchant en comparaison des -13% à Athènes avec des taux à 3 ans qui s’envolent de 75 points de base.

La séance de mardi fut douloureuse : le CAC40 a chuté de -112 points (-2,55%) dans un volume de 4,35 Mds€ (contre 2,6 Mds€ la veille) et enfonce le support des 4.325 points (plancher du 4 décembre), et sa MM100 (à 4.278 points).

 graphique CAC40

Si Shanghai poursuit sa chute aujourd’hui après -5,3% ce mardi (pire correction depuis 5 ans), on pourrait revoir 4.200 ou 4.150 points à Paris.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire