Et maintenant, Trump lance le "fake" de la manipulation de l'euro par la BCE ! | La Bourse au Quotidien


Et maintenant, Trump lance le « fake » de la manipulation de l’euro par la BCE !

Rédigé le 20 juillet 2018 par | BCE, EUR/USD, Taux & Devises Imprimer

Donald Trump accuse aujourd’hui la Chine et les Européens de manipuler leur monnaie en baissant leurs taux d’intérêt. Or en Europe, ces taux n’ont plus bougé depuis 2016, et jamais depuis l’élection de Trump (même pas le taux marginal de prises en pension).

La PBOC n’a pas non plus baissé ses taux mais elle a réduit récemment le montant les réserves obligatoires imposées aux banques : c’est une mesure quantitative, cela n’impacte pas non plus le niveaux des taux, ni au jour le jour, ni à long terme.

Trump gronde, le dollar en place pour servir de refuge

C’est ce que l’on peut qualifier d’accusation « fake ». En revanche, la PBOC laisse bien filer le yuan à la baisse (-8% en 3 mois), mais ne vend pas de T-Bonds sur le marché (ce qui ferait baisser le billet vert), contrairement à la Russie.

La BCE elle, n’intervient pas sur le marché, et n’a aucun besoin de le faire : la rémunération des T-Bonds est de 250 points supérieure à celle des Bunds, cela suffit largement à doper le dollar.

Et plus Donald Trump menace, tempête, crie à l’injustice, plus les investisseurs redoutent que l’orage commercial éclate à l’échelle planétaire, et ils viennent, mûs par un vieux réflexe bien connu, chercher refuge sur le… dollar (le fameux « flight to quality »).

La BCE remporte la palme de la banque centrale la plus accommodante d’Europe

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire