Et l’ennemi n°1 de l’Amérique, le plus fou, le plus sadique est..

Rédigé le 24 octobre 2018 par | Fed, Taux & Devises Imprimer

La Réserve fédérale américaineAllez, pour se changer un peu les idées après avoir fustigé l’amateurisme des barbouzes qui ont liquidé Jamal Khashoggi (par contre, le cadavre semble avoir été bien caché, ou bien  « nettoyé » sur ordre de… mystère, mystère !), Donald Trump s’en prend de nouveau à l’institution qui met en péril l’Amérique avec ses pratiques intolérables et complètement « folles ».

C’est-à-dire non pas les services secrets saoudiens… mais la Fed !

Donald Trump érige Jerome Powell en ennemi de la croissance américaine

Donald Trump profite d’une interview dans le Wall Street Journal pour accabler Jerome Powell :

« Chaque fois que nous accomplissons de grandes choses [NDLR : comprenez en termes de réforme économique], il monte les taux d’intérêt ».

Et d’ajouter : « On dirait qu’il est heureux d’augmenter les taux d’intérêt » !

Oui, nous imaginons facilement Jerome Powell brandissant une tronçonneuse avec un sourire sadique, s’apprêter à débiter la croissance américaine morceau par morceau, avant d’enterrer son cadavre encore parcouru de spasmes dans les sous-sols de la Fed.

Comme un air d’affrontement (pas si nouveau) entre la Fed et la Maison-Blanche

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire