Et c’est parti pour des taux d’intérêt négatifs !

Rédigé le 22 janvier 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Et c’est parti pour des taux d’intérêt négatifs et une répression financière sans précédent qui, comme je le disais ce matin, s’exerce à l’encontre de l’épargnant, au seul profit des institutionnels. Seuls eux s’enrichissent à coup sûr et sans limite grâce à la hausse de valeur du nominal des dettes souveraines les plus mal notées.

Et ce n’est plus un phénomène marginal, l’inconcevable devient la norme, jugez plutôt : les  émissions obligataires allemandes offrent désormais des taux négatifs pour 67,6% de l’encours des maturités proposées, soit 73% du volume total des émissions allemandes… et on se dirige gaillardement vers 75%.

Il faut désormais payer l’emprunteur pour se constituer une épargne retraite ! j’en parlais pas plus tard qu’hier dans ma video d’ailleurs

Du coup, on perd moins d’argent en le déposant dans un coffre à la banque: c’est l’escroquerie du siècle !

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire