Flash technique : ESSILOR SUR UN SUPPORT

Rédigé le 3 octobre 2013 par | Actions, Big caps Imprimer

ESSILOR SUR UN SUPPORT

ESSILOR INTL. (FR0000121667) a inscrit hier parmi les plus fortes baisses de la bourse de Paris, ce qui lui à permis de rallier une zone importante de supports Hebdo et Journalier. Une opportunité de trading à mettre a profit ?

Voyons si c’est le cas, et comment faire.

Analyse de l’UT Hebdo

 

 

Le cadrage graphique de l’Unité de Temps Hebdomadaire montre l’arrivée des prix sur un double support constitué de :

1 – Le support oblique ascendant (vert) ;

2 – la zone de support horizontale (rectangle vert).

Les deux supports se regroupent exactement dans la même zone (pastille bleue). Un support, c’est bien. Deux, c’est mieux. Et si c’est du long terme, c’est encore mieux.

Alors la question est désormais : ces supports tiendront-ils ou pas ?

La logique de l’analyse dynamique veut que si des prix doivent rebondir sur un support d’une Unité de Temps donnée alors l’Unité de Temps inférieure (ici le Journalier) doit obligatoirement et au préalable se retourner.

 

Analyse de l’UT journalier

 

Ici, et en prenant une simple MACD (telle qu’elle apparait dans la fenêtre « Impulsion »), on voit que le mouvement est toujours baissier mais qu’une pré-divergence haussière (flèche violette) se met en place. Si elle se confirme, nous serons alors en présence d’un point d’entrée à la hausse pour jouer un rebond sur le double support Hebdo et le support journalier (rectangle bleu intermédiaire). 

En terme de plan de trading, cela veut dire :

–          qu’il est possible de placer un stop vers 76.2€, soit environ 2% de risque par rapport aux cours actuels ;

–          L’objectif n°1 se situe au niveau de la résistance rouge pointillée vers 83.5€, soit à environ +7.5% du niveau actuel.

A ce stade, le ratio risque/reward est donc intéressant même si le point d’entrée exact est encore inconnu étant donné qu’il est impératif d’attendre la validation de la pré-divergence pour se positionner. Pourquoi est-ce impératif ? Tout simplement parce que le support peut claquer. 

Et si le support ne tient pas, un trade sur la baisse ?

Dans ce cas là, si les prix plongent, il est évident que la MACD restera baissière et que le trade potentiel que je viens de vous décrire ne s’activera pas. Autrement dit, on se laisse guider par la dynamique de l’U.T inférieure sans aucun préjugé. 

Si le support des 77 / 78 € vient à céder, l’objectif de retracement se situe vers 67 /68 € (rectangle bleu inférieur). Mais ce trade-là, je ne le prendrais pas parce que si l’on se base uniquement sur l’analyse graphique, cela obligerait à placer le stop au dessus du dernier point haut, vers les 84 € soit à 7% des prix. C4est donc trop, beaucoup trop risqué et là, le ratio risque / reward est mauvais.

Je pense cependant que le support journalier a une bonne probabilité de tenir. Je vais vous montrer pourquoi mais – et je m’en excuse – pour l’analyser plus finement, il faut encore descendre d’une Unité de Temps : allons voir ce que donne une UT heure.

 

Zoom sur l’UT heure

Regardez bien les flux de capitaux tels qu’ils apparaissent sur l’indicateur de volume (OBVD) :

 

Le marché profite actuellement de la baisse des cours pour… amasser des titres (phénomène d’accumulation). Nous somme donc en présence d’une divergence haussière sur les volumes.

Soyez prudents

Attention, dans l’environnement actuel (confrontation entre Démocrates et Républicains concernant le budget Américain), toutes les positions peuvent se retourner en un clin d’oeil. 

Dans cette optique, il est impératif de bien surveiller vos positions en cours et de ne prendre que des trades bien balisés, ayant les meilleurs ratios risque / rendement possibles. 

Concentrez-vous tout particulièrement sur votre gestion du risque : c’est le seul élément, avec le point d’entrée, que vous pouvez contrôler. Pour cela, je vous renvoie à mon article d’hier sur le money management appliqué à TECHNIP.

 

Mots clé : - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “Flash technique : ESSILOR SUR UN SUPPORT”

  1. Essilor – Support + plan de trade http://t.co/4CSCuVM5hl

Laissez un commentaire