ESSILOR : soyez prudent à court terme !

Rédigé le 13 avril 2011 par | Big caps Imprimer

Je vous l’accorde, ma vision à long terme est positive sur la valeur. Le groupe est un leader sur un segment de niches.

Pourtant, l’avenir immédiat semble plus flou aussi bien sur le plan fondamental que graphique. Prudence donc surtout dans la perspective de la publication de mardi prochain, le 19 avril donc.

_______________________Pour vous aider dans vos trades________________________

UNE SEULE PRIORITE : PROTEGER VOTRE POUVOIR D’ACHAT !

L’OCDE vient de mesurer une inflation de 12% pour l’énergie et 2,3% pour l’ensemble des prix à la consommation dans la zone euro. Bientôt votre pouvoir d’achat et votre épargne risquent d’être laminés par l’inflation.

Simone Wapler conseille 700 investisseurs particuliers soucieux de protéger et de faire fructifier leur capital dans le contexte économique inédit que nous traversons. Depuis 2 ans, sa sélection de valeurs a permis à ces privilégiés de réaliser régulièrement des gains spectaculaires comme ces plus-values de 136% sur une minière or/uranium et 263% sur une minière or !

Faites comme ces investisseurs avisés : protégez-vous maintenant et misez sur des actifs solides…

_______________________________________

Le consensus est revu à la baisse Côté chiffres, les résultats 2010 dévoilés début mars avaient déçu le marché. ESSILOR ne prévoit pour cette année qu’une croissance de son chiffre d’affaires de 6 à 8%. Qui plus est, le leader mondial de l’optique ophtalmique reste sensible aux effets de change puisqu’une bonne partie de son activité est réalisée en dollar. Or, le billet vert ne cesse de souffrir face à l’euro ces dernières semaines…

En conséquence, de nombreux brokers ont, depuis, revu leurs objectifs sur le titre. C’est par exemple le cas de S&P Equity Research ou du célèbre courtier Cheuvreux. Le premier conseille désormais de conserver le titre (contre « achat » auparavant). Le second est passé d’un conseil de « surperformance » à « sous-performance ». Aussi, dans la perspective de la publication mardi prochain des ventes du premier trimestre 2011, je vous invite à une certaine prudence. 

Le titre est proche de résistances Graphiquement, à court terme, la configuration devient dangereuse.

Depuis un mois le titre poursuit sa progression dans un canal ascendant (que j’ai tracé en pointillés). Pour autant, les volumes ont baissé durant cette remontée ; et le titre arrive proche d’une importante résistance de moyen terme : je vous conseille donc la prudence.

Graphique : Doji sur EssilorPour agrandir le graphique, cliquez dessus

D’ailleurs, quelques signes d’essoufflement commencent à apparaître avec un « doji » formé mercredi dernier. Des premiers signes de fébrilité proches des résistances sont rarement de bon augure… Dans ces conditions, tant que les 55 euros ne sont pas franchis, le risque d’un retracement proche des 50 euros est important. En extension, on pourrait même revenir proche des 48 euros, non loin cette fois d’une base de support ascendante de moyen terme.

Pour apprendre Gagnez 15% par an en faisant six grasses matinées par semaine Comment s’assurer un revenu avec la Bourse?

Si les signaux se confirment sur les indicateurs techniques, c’est en tout cas le genre de configuration mêlant « fondamental et technique » que je surveille de près sur les CFD.

C’est ainsi que je mets toutes les chances de mon côté pour que le scénario se réalise selon mes anticipations. Du coup, nous n’avons pas eu trop à nous plaindre : cette stratégie nous a déjà permis d’engranger plus de 150% de performance cumulée depuis le début de l’année…

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire