Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Essilor n’a pas vu juste

Rédigé le 22 novembre 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Big caps, Biotechs et Medtechs, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Matières Premières, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Par Mathieu Lebrun

En cette première partie de semaine, les marchés sont portés par les nouveaux records de Wall Street.

Hier, la hausse du pétrole a soutenu les indices, d’autant plus euphoriques que Poutine a expliqué qu’il y avait de « fortes chances qu’un accord soit trouvé en fin de mois » et que le ministre iranien du pétrole a lui aussi estimé « hautement probable » qu’un accord soit trouvé lors de la prochaine réunion de l’OPEP.

Bref, tout va bien, tout le monde est d’accord et s’entend bien pour faire remonter les prix du pétrole.

Dans l’actualité corporate

Du côté des changements de recommandations de broker :

Klépierre (FR0000125684) gagne plus de 2% au-dessus des 35 €, soutenu par HSBC qui a relevé son conseil de « conserver » à « acheter » et relevé sa cible de 42 à 45 €.

Bouygues (FR0000120503) ouvrait en gap haussier de près de 3% vers les 33 €, soutenu par deux relèvements de Credit Suisse et Goldman Sachs. Le premier est passé de « neutre » à « surperformance » et vise 38 € (contre 30 € auparavant) ; le second a remonté son avis à « neutre » et porté son objectif de cours de 29 à 35,50 €.

Bolloré (FR0000039299) ouvrait en hausse de 4% en direction des 3 €, HSBC ayant initié le suivi de la valeur avec un conseil d’achat et un objectif de 4,10 €.

A l’inverse, Publicis (FR0000130577) chute de 1% sous les 60 €, pénalisé par l’avis prudent de Credit Suisse (qui est à « sous-performance » en visant 63 € sur le titre).

A Wall Street, on surveillera aujourd’hui HP (US40434L1052) qui publiera ses résultats trimestriels.

CAC40 : ça y est, les choses commencent à bouger !

Porté par la bonne orientation de Wall Street, le CAC a ouvert en gap haussier au-dessus des 4 550 points ce matin.

CAC 40
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Techniquement, cette sortie par le haut de la phase de congestion intraday ouvre la voie à un nouveau test des récents points hauts dans la région des 4 600 points.

Alternativement une rechute sous les 4 520 points, en comblement du gap haussier de ce matin, inviterait à la prudence face au risque d’extension baissière vers la zone horizontale basse des 4 475 points.

Mots clé : - - - - - - - - -

Laissez un commentaire