Contrairement à ce que vous pouvez penser le biais est baissier sur ESSILOR

Rédigé le 30 septembre 2014 par | Actions, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Peut-être, tout comme moi, avez-vous entendu les nombreuses recommandations en provenance des médias « main stream » concernant l’action ESSILOR (FR0000121667).

Des recommandations positives qui se justifient par les arguments suivants :

ESSILOR est certes une valeur qui profite de la baisse de l’euro/dollar mais, selon moi, elle a déjà profité de ce mouvement. Autrement dit, la baisse de la paire est déjà dans ses cours, l’effet positif de la « baisse » de l’euro/dollar est déjà pricée.

ESSILORL’EURUSD est passé – pratiquement en ligne droite – de 1,4 à 1,268. ET, justement, cela correspond au rebond qu’ESSILOR a amorcé dès la mi-juillet dernière à partir du support des 73 euros (rectangle bleu).

D’ailleurs, cher lecteur, si vous prenez quelques instants pour lire l’analyse sur l’euro/dollar qui vient d’être publiée hier, vous verrez que le biais est haussier sur la paire à court terme – un élément qui, s’il se concrétise, milite pour une consolidation du titre ESSILOR.

Alors que faire ?

Laisser parler les prix et observer leur comportement de façon à pouvoir jauger les enjeux. Et c’est bien ce que je vous propose de faire.

En regardant le parcours de l’action, nous pouvons constater que si la tendance est haussière (canal vert), les prix sont toutefois en train de toucher la résistance graphique de ce canal.

Premier enseignement : le contact avec une résistance n’est certainement pas un point d’achat et, tant qu’une résistance n’est pas cassée, impossible d’avoir un biais haussier.

Au niveau des résistances de long terme (horizontales – rectangle bleu), le titre est revenu sur ses niveaux de plus-hauts déjà atteints trois fois depuis le début de l’année. Et, par trois fois, cette zone (88 euros) a donné lieu à des consolidations : ça ne passe pas.

Et les deux résistances (celle du canal haussier et de la résistance horizontale s’alignent sur les mêmes niveaux (pastille orange).

Donc, ici aussi je ne peux factuellement PAS avoir de biais ou de recommandation haussière sur les niveaux de prix actuels. Rajoutez à cela que l’indicateur de Momentum (SMI) est extrêmement suracheté et en position de délivrer un signal baissier (pastille violette) et vous comprendrez donc que j’opte clairement pour un biais baissier en ce qui concerne la valeur.

En cas de validation du signal du SMI, l’objectif sera au minimum un retour sur le support du canal vert, soit sans doute une bonne dizaine de% de correction.

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire