Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


EPR filandais : blocage des négociations

Rédigé le 26 mai 2016 par | Big caps, Matières Premières Imprimer

Il n’y pas que la Loi Travail qui occasionne des blocages.

EPR filandais : une réaction en chaîne de surcoûts débouche sur un blocage des négociations de mauvais augure.

Ça bloquait sérieusement au niveau du chantier de construction de l’EPR finlandais d’Olkiluoto (pas moins de neuf ans de retard sur la date de mise en service convenue lors de la signature du contrat, soit 2009).

Ce sont maintenant les pourparlers entre le commanditaire TVO finnois et le consortium Areva-Siemens concernant la question des indemnisations qui sont complètement bloquées… et le mot « rompus » serait davantage de circonstance.

Le client TVO et ses fournisseurs franco-germaniques se rejettent mutuellement la responsabilité des retards et surcoûts depuis 5 ans.

Les Finlandais réclament 2,6 Mds€ d’indemnités (pour malfaçons et coût du courant non produit par Olkiluoto-3) tandis qu’Areva-Siemens réclament 3,5 Mds€ pour multiplication de procédures ayant retardé la bonne fin de l’ouvrage.

Mais les éventuelles indemnités (le procès sera long) ne sont qu’une partie mineure des frais liés à ce dossier : l’interminable prolongation des travaux entamés en 2005 a déjà coûté 2,5 Mds€ à Areva… enfin, au contribuable français pour être plus concret.

Areva accueille l’information sans grande émotion et s’effrite de -0,6%. Mais de combien va s’effriter le budget de l’Etat (nos impôts) lorsque toute l’affaire sera terminée ?

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire