Entre élections et guerre commerciale, le dollar index montre une direction

Rédigé le 5 novembre 2018 par | Analyses indices, EUR/USD, Indices, sociétés et marchés, Taux & Devises Imprimer

Elections de mi-mandat (pins)J -1 avant les élections américaines de mi-mandat ! Le résultat de ce scrutin ne devrait pas laisser les marchés actions de marbre, mais ils ne sont pas les seuls. Les devises pourraient en effet elles aussi réagir à la majorité qui se dégagera à la Chambre des représentants et au Sénat.

L’une des armes clefs du commerce international est il est vrai la parité des devises entre votre monnaie et celle de vos partenaires : c’est elle qui influe directement sur le prix des importations et sur la compétitivité des produits de vos entreprises à l’export.

Il y a toutefois un autre effet collatéral dont on ne parle finalement que très peu, mais qui n’en demeure pas moins un élément important pour le comportement des Bourses.

Pour bien l’appréhender, mettons-nous un instant à la place d’un gérant de fonds international, qui travaille disons pour une très grosse banque d’investissement américaine. Une banque tellement grosse et tellement puissante qu’elle en est devenue systémique. En d’autres termes, elle a la capacité de « faire » ou de « défaire » les marchés de par sa taille.

Sa fonction lui confère de grosses positions sur les marchés internationaux et nous allons ici prendre l’exemple du CAC40 (qui est détenu à hauteur d’environ 40% par des investisseurs étrangers).

Si notre gérant, pour une raison ou une autre, anticipe une appréciation de 5% du dollar par rapport à l’euro, cela veut dire qu’il s’expose à une perte de 5% sur ses actifs investis sur le CAC40, sous réserve que celui-ci reste stable.

Dans ce cas, c’est simple : s’il table sur une perte potentielle du fait de la variation à venir sur les taux de change, il va bien sûr prendre mécaniquement (et logiquement) une partie de ses profits et aller se positionner ailleurs, là où avec ses pairs il percevra une meilleure opportunité. Ce qui aura pour conséquence de créer va un flux vendeur sur l’indice, et donc d’exercer sur lui une pression baissière.

Or, le fait de suivre ce genre de mouvements est beaucoup plus important que de savoir si un pays lambda appartenant à la zone euro va faire 1,8 ou 1,9% de croissance dans l’année, même si c’est bien moins commenté.

Bref, les variations des parités monétaires sont l’un des éléments clés à prendre en compte quand on cherche à comprendre – ou à anticiper – la variation des indices boursiers, et elles ont un impact bien réel sur leur santé. Le raccourci est quelque peu rapide (car les gérants peuvent plus ou moins couvrir leurs positions contre le risque de change et les maîtres du jeu restent les banques centrales), mais le principe est là.

Et en ce qui concerne les Etats-Unis, il existe un indice qui mesure la valeur relative du dollar par rapport à un panier de devises constitué par les monnaies des principaux partenaires commerciaux de l’Oncle Sam (euro, yen, dollar canadien, livre sterling etc.) : le dollar index (USDX).

Une configuration haussière en attente de validation

Après les résultats du scrutin de demain, cet indice pourrait bien se mettre à bouger ces prochains jours, avec des répercussions non seulement pour les Etats-Unis, mais aussi sur l’ensemble des marchés actions. Dans l’immédiat, sa configuration graphique augure d’une accélération potentielle à court terme.

Graphe dollar index en vue journalière

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Depuis le printemps dernier, le dollar index se trouve coincé entre un support (le rectangle horizontal vert « S » ) situé vers 93,5$ et une résistance (« R », en violet ») qui transite vers 97$.

A priori, cela correspond à un comportement de « range », c’est-à-dire des allers-retours entre support et résistance, sans qu’une tendance ne puisse se dessiner. Sauf qu’à la veille des élections justement, une figure en Epaule/Tête/Epaule inversée s’est mise en place (les segments oranges). Le hasard fait bien les choses ….

Ladite figure reste en attente de validation, mais comme nous sommes en unité de temps journalière, tout peut aller très vite. Et en cas de validation, c’est-à-dire en cas de passage à la hausse de la résistance « R », l’objectif devient les 100$, soit un nouveau report d’amplitude (les flèches verticales bleues).

Par ailleurs, si ce niveau de résistance des 97$ qui apparaît en vue journalière est important à court terme, il l’est aussi sur une vue de (très) long terme :

Graphe dollar index en vue trimestrielle

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Ce niveau correspond à un retracement de 50% de la vague baissière démarrée au « Top 2001 » et au point bas « Bottom 2008 ».

Or, depuis ce bottom de 2008, la tendance de fond est haussière (le canal vert), donc nous pouvons effectivement avoir un petit a priori quant au passage à la hausse de la résistance.

En cas de validation d’une nouvelle jambe de hausse, il faut quoi qu’il en soit bien avoir en tête que les effets ne sont pas immédiats sur les marchés et que bien sûr d’autres facteurs entrent en ligne de compte (l’attitude des banques centrales, les conséquences sur les marchés obligataires etc.), mais cette configuration n’en reste pas moins particulièrement intéressante à suivre.

Cela étant, les particuliers ne tradent théoriquement pas le dollar index, mais certains brokers CFD proposent la possibilité de travailler ce support. Et personnellement j’aime bien le dollar index, pour la bonne et simple raison que ses signaux sont la plupart du temps clairs et lisibles.

Bonne semaine et à mercredi pour de nouvelles aventures !

Gilles

CAC : Ya d’la rumba dans l’air !

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Mots clé : - - -

2 commentaires pour “Entre élections et guerre commerciale, le dollar index montre une direction”

  1. Salut John Lee, 🙂
    Cette ÉTE inversée n’est elle pas un peu « tirée par les cheveux »,
    étant donné que les 2 épaules n’ont pas de ligne de tète en commun ?.

    Aum

  2. Bonjour Mr Leclerc,

    Merci encore pour votre belle analyse.

    Je ne connaissais pas le USDX, je vais le regarder à présent.

    Pouvez-vous me dire quel logiciel vous utilisez pour faire vos analyses graphiques?

    Merci d’avance et une bonne journée.

Laissez un commentaire