Entre 40 et 42 dollars, il se passe des choses louches sur le pétrole !

Rédigé le 21 mars 2016 par | Algos, Indices, sociétés et marchés, Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

On commence la semaine en douceur avec une analyse réactualisée sur le pétrole. Enfin en douceur… pas vraiment car vous allez voir qu’il se passe des choses louches sur le pétrole (notamment sur les volumes) lorsqu’il est sur le support/résistance des 40-42$… comme en ce moment. Alors analysons de près le contrat Brent Future BZXXXX.

Les Quatre sorcières relancent la donne

Vendredi dernier, c’était la journée des Quatre sorcières, c’est-à-dire le roulement trimestriel et l’expiration des options et contrats futures. Ces journées sont très spéciales et susceptibles de marquer d’importants revirements sur les marchés financiers.

Si vous n’êtes pas familier avec ces mécanismes, retenez simplement qu’il convient d’être extrêmement méfiant les jours qui précèdent ou succèdent immédiatement à ces journées bien particulières. Je vous en reparlerai d’ailleurs vendredi, nous prendrons le temps d’analyser ces séances particulières.

Permettez-moi de caricaturer : en gros, le croupier redistribue les cartes en utilisant un nouveau paquet de cartes toutes neuves. Clairement, certains joueurs en profitent pour changer la donne !

Ça, c’est ce qui s’est passé vendredi. Alors aujourd’hui, je laisse passer un tour de table pour voir comment les marchés réagissent en ce début de semaine, alors que de nombreux objectifs de hausse viennent tout juste d’être touchés et qu’il y a une configuration super intéressante sur le pétrole.

Le pétrole

Le pétrole est en train de travailler une résistance graphique importante. Or les marchés étant particulièrement sensibles en ce moment aux variations du pétrole, vous m’avez compris : il est plus qu’important de surveiller son comportement dans les jours à venir, et attendez-vous à des turbulences/accélération du mouvement à court terme.

160321_bzxh

Regardez le graphe en vue hebdomadaire : les niveaux sont très clairs.

Un énorme support graphique a été cassé en fin d’année dernière/tout début 2016. Il s’agissait de la zone des 40/42$ (rectangle vert). Suite à la cassure, le support est devenu résistance (rectangle horizontal rouge).

Aujourd’hui à 41$, le Brent est pile sur cette la zone de résistance (pastille bleue). Passera ? Passera pas ? Pour essayer de le savoir, il faut aller chercher la deuxième zone graphique importante sur l’unité de temps journalière.

160321_bzxj

C’est la résistance oblique rouge qui montre la tendance et les points de résistance du mouvement actuel. Les prix ont essayé de la déborder vendredi dernier.

Vous voyez que le Brent est non seulement sur la résistance journalière (oblique baissière rouge), mais aussi sur une résistance hebdomadaire (rectangle rouge). Gros challenge et gros enjeu donc !

Si le Brent arrive à casser à la hausse cette double résistance, alors il devrait revenir sur les 55$ (segment horizontal gris). Pour bien visualiser la construction de cet objectif, reportez-vous au graphe hebdomadaire. Il correspond à 50% (flèches grises) de l’amplitude.

Le signal sera validé techniquement par un retournement haussier de l’indicateur de tendance MACD et la cassure de son axe de propagation (segment rouge + pastille verte).

Attention à ne pas anticiper ce genre de signal. J’en veux pour exemple la dernière analyse/plan de trade sur le Brent. Elle date de fin novembre dernier. Les prix testaient le support des 40/42$ et j’attendais un signal de la MACD pour prendre position car il y avait un rebond potentiel de 30% à jouer. Or le signal n’est jamais venu… et vous voyez le résultat : le support a été enfoncé et le pétrole a chuté sous les 30$.

D’ailleurs, incidemment et en aparté c’est aussi à partir de cette période que quelque chose d’assez inquiétant est apparu. Vous vous rappelez les commentaires de marché de l’époque ? « Des variations journalières de +/- 5% constatées sur le marché du pétrole laissaient les médias pantois et à court d’explications ».

La raison en est que robots et algorithmes de trading ont débarqué en force et en masse sur le marché du Brent. Regardez simplement les volumes des contrats futurs échangés jusqu’à fin novembre 2015 : c’est le premier trait bleu sur mon graphique journalier. Comparez-les aux volumes des contrats futures échangés depuis (deuxième trait et boîte bleue). Au doigt mouillé, ils sont 4 fois plus importants depuis fin novembre 2015. Ils passent soudainement de 10 000 par jour en moyenne à 40 000 ! Il s’est, de toute évidence, passé quelque chose d’extrêmement important. Et ça a été brutal.

Cette brusque augmentation des volumes correspond au moment où le support des 40/42$ a été attaqués (j’emploie ce terme à bon escient). Quelque chose ou quelqu’un a décidé de faire plonger les prix du pétrole. Et « il » a mis le paquet en pilonnant le support à coup de rafales de contrats futures, de façon extrêmement violente.

Pas encore assez d’historiques pour conclure quoi que ce soit sur la façon dont ces algos interviennent et manipulent le marché, mais cela va être intéressant à suivre.

Comptez sur moi pour mener l’enquête !

En vous souhaitant une excellente semaine, Gilles

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire