Engie : si ça doit rebondir, c’est maintenant !

Rédigé le 12 septembre 2018 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps Imprimer

Attention, les marchés sont toujours dans l’expectative des mesures qui prendront les États-Unis à l’encontre de leurs « partenaires » commerciaux », au premier rang desquels le Canada et la Chine (l’Europe viendra sans doute après).

Dans ce contexte à la fois menaçant et incertain, il convient, au risque de me répéter, de faire preuve de prudence et de ne pas se précipiter, sachant que la situation peut basculer au moindre tweet rageur.

Actuellement, le CAC évolue à proximité d’un support, celui des 5 250 points identifié dans mon dernier point hebdomadaire. Toutefois, l’esquisse de rebond à laquelle nous assistons est surtout due à la progression des valeurs défensives de la cote, ce qui traduit bien la mesure des opérateurs.

Graphe de l'action en Bourse d'ENGI

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Une valeur défensive avec un potentiel de rebond, j’en ai une pour vous aujourd’hui : Engie (FR0010208488 – ENGI). L’objectif de cours moyen des analystes est de 15,48€, ce qui correspond à la résistance graphique signalée par le grand rectangle horizontal rouge (« O.F ») ; cela représente une marge de progression de l’ordre de 25%.

Le rendement s’établit pour sa part à 5,99%, un niveau élevé et qui est en phase avec ma stratégie du moment : se placer sur des actions à forte visibilité, de gros rendements ; et des valeurs solides et défensives avec des PER raisonnables.

En ce qui concerne l’énergéticien, j’ai tracé quelques segments graphiques qui montrent où les prix réagissent (les pastilles bleues foncées montrent les « impacts »), et il en ressort qu’un support s’est formé vers les 12,2€ (le rectangle vert horizontal « S »).

En cas de rebond sur celui-ci, le premier obstacle se situera autour des 13€. Ce sera le premier objectif (le segment rouge « O1 »).

Les 12,9€ en ligne de mire… pour commencer ?

Une fois celui-ci atteint, il faudra être attentif à la grande oblique violette (« O2 »), qui bloque en effet toutes les velléités de progression depuis… 2014. Une bonne raison d’être un peu plus prudent que ce que ne le suggère le consensus « fondamental ».

Toutefois, si l’on passe « 01 », je reviendrai vers vous pour voir si l’on peut tenter une poussée sur « 02 » et pourquoi pas une cassure à la hausse de cette très grosse oblique synonyme de résistance de long terme. Mais nous n’en sommes cependant pas encore là et pour le moment c’est « un pas après l’autre ».

Techniquement, sur la vue hebdomadaire, l’indicateur de tendance (« MACD ») se met en position de divergence haussière (« Div + »), tandis que l’indicateur de momentum est revenu en zone de survente (la pastille orange), ce qui – alors que les prix sont sur un support graphique – augmente les probabilités que l’impulsion baissière actuelle soit arrivée à son terme. Et celles d’un retournement…

Les indicateurs techniques sont en tout cas « mûrs » pour délivrer un tel signal, mais celui-ci doit encore être confirmé et validé. Afin d’y voir plus clair sur ce point, passons à présent en vue journalière :

Graphe de l'action en Bourse d'ENGI

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

La zone de support hebdomadaire est ici représentée par un rectangle vert, alors que la zone d’objectif « 01 » correspond à un gap non comblé (le rectangle horizontal rouge) et que la réponse des prix à l’oblique baissière apparaît sous forme de segment bleu. J’ai par ailleurs placé ici aussi quelques pastilles bleues afin de bien montrer comment le marché y réagit.

Et comme les prix ont commencé à répondre positivement au moment de l’impact sur le support ET l’oblique bleue (la pastille orange), disons que je n’ai pas choisi de vous proposer ce plan de trade en prenant une valeur au hasard…

Maintenant, pour valider l’achat, il faudra attendre un signal positif de la MACD sur la vue journalière. Nous y sommes presque (la pastille orange sur la partie MACD) et si ce signal devait être confirmé, le stop sera placé bien entendu sous le support graphique des 12,2€.

Notre premier objectif se situe à 12,9€ (clôture du gap) et je me remanifesterai lorsqu’il sera atteint afin de voir s’il est préférable de garder voire de renforcer la position ou non.

Bon trade,

Gilles

Les nuages s’amoncellent au-dessus des bourses chinoises…

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “Engie : si ça doit rebondir, c’est maintenant !”

  1. Bonjour,

    Que dit l’analyse fondamental ?

    A Casino; quel plan trad ….

Laissez un commentaire