Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


En cette année 2016, small n’est franchement pas beautiful

Rédigé le 20 mai 2016 par | Actions, Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Alors que le CAC 40 affichait +1,2% vers 4 430 points, le CAC PME (baromètre des small caps) reculait symétriquement de -0,65% vers 1 030 points.

Recul du CAC PME

Cela fait pratiquement 2% d’écart de performance, mais faut-il s’en étonner en cette séance des Trois sorcières ?

Une déconnexion des 2 indices est monnaie courante le 3e vendredi du mois… mais il est exceptionnel d’observer une dichotomie aussi radicale.

Voici une nouvelle preuve, s’il en était encore besoin, que les indices regroupant les grandes capitalisations font l’objet d’une intense manipulation algorithmique  depuis 12 séances visant à secouer le marché dans tous les sens afin de « faire tomber le bois mort »… ces mêmes « rois des algos » se désintéressant totalement des valeurs de second ou de 3e rang qui se débattent pourtant avec les mêmes éléments conjoncturels que les « poids lourds » de la cote.

Le recul global de -10,6% du CAC PME depuis le 1er janvier suffirait à remettre en cause le discours sur une embellie économique en 2016, mais il convient d’être précis dans l’analyse :

Le 1er trimestre a été éprouvant pour les investisseurs mais oublions le passé, le second pourrait être porteur de meilleurs présages… or à mi-parcours en ce second trimestre, les small caps ne redressent toujours pas la tête et s’inscrivent en recul de -1% par rapport au 31 mars.

Elles font cependant jeu égal avec le CAC 40 qui perd également -1% sur les 7 dernières semaines écoulées.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire