L’emploi US ralentit, les prévisions de croissance s’accélèrent.

Rédigé le 3 novembre 2017 par | Statistiques et données macro Imprimer

Nouvelle démonstration de la transparence quantique des statistiques macro sur le comportement des marchés avec le « NFP » (le rapport sur l’emploi) qui n’a recensé que +261 000 nouveaux jobs en octobre au lieu des +300 000 anticipés.

emploi US etats-Unis economie américains novembre 2017 chiffres

Le mois précédent, les indices boursiers n’avaient pas davantage tressailli lors de la parution du rapport mensuel du Département du Travail qui accusait une destruction de -33 000 emplois au lieu de +80 000 attendus sur 3 mois.

Le chiffre révisé à +18 000 reste donc très éloigné des attentes initiales, et après « lissage » des statistiques, l’économie américaine ne crée plus que 90 000 jobs/mois.

Et en opérant une lecture plus fine, le taux de boulots à « temps partiel » reste proche de ses maxima historiques, ce qui signifie que les « bons jobs bien payés » promis par Trump ne font pas leur grand retour.

Mais ce n’est pas cela qui va semer le doute chez les experts de la FED d’Atlanta qui viennent de réviser en milieu de semaine leur prévisions de croissance de +2,8 à +4,5% (+60%) au 4ème trimestre. Une anticipation tonitruante qui semble constituer une réponse (une justification à posteriori) à la hausse parabolique des indices boursiers depuis fin août.

 

Des baisses d’impôts très progressives aux USA

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire