Bons chiffres de l’emploi en juin, mais pas ceux promis par Trump !

Rédigé le 10 juillet 2017 par | Indices, sociétés et marchés, Statistiques et données macro, Toutes les analyses, US Imprimer

Le rapport NFP sur l’emploi

Surprise, le « NFP » (Non farm Payrolls) recense 222 000 nouveaux emplois au mois de juin. C’est le second meilleur score de l’année 2017 contre 158 000 comptabilisés la veille. Or nous avons beau éplucher le dernier rapport sur l’emploi, nous ne trouvons pas un seul recrutement dans le secteur industriel le mois dernier.

Cela fait 5 mois que Donald Trump a prêté serment, jurant dans la foulée qu’il allait restaurer les emplois dans les usines américaines pour rendre les États-Unis « great again ». Cette absence de résultat est un vrai « conundrum » (un profond mystère).

Le taux de chômage se dégrade légèrement. 4,4% contre 4,3% en mai. Cela n’inquiète personne puisque ce chiffre est complètement fictif !

De plus, une autre composante qui ne présage rien de bon :  les salaires horaires. Ces derniers ne progressent que faiblement : +0,2% sur juin, soit +2,5% sur 1 an.

Autrement dit, le risque inflationniste retombe. Néanmoins, Goldman Sachs estime que la FED montera les taux fin décembre. Ils augmenteront à plus de 50% de probabilité. La priorité est de reconstituer des marges de manœuvre en prévision de la prochaine récession.

N’a-t-elle pas déjà commencé ?

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire