Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Elis, un sacré bon élève !

Rédigé le 12 juillet 2016 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, IPO, OPA, augmentations capital, opérations financières, Mid et Small Caps, Parole aux patrons, Toutes les analyses, Toutes les coulisses d'entreprises Imprimer

Dans mes lettres, j’évoque souvent les IPO ratées (si vous ne le savez pas, voici une petite vidéo qui résume mon avis sur le sujet). J’ai pris « pour habitude », de vous parler de ces IPO, trop nombreuses, matérialisées par des cours de Bourse nettement inférieurs au cours d’introduction. Ces dernières semaines par exemple, et sans citer trop de noms, les Geneuro (CH0308403085) et autres Asit Biotech (BE0011323407) ont vraiment déçu.

Elis : un cercle vertueux

Mais, pour une fois, j’ai envie de vous parler de bonnes nouvelles avec le cercle vertueux autour d’Elis (FR0012435121).

Spécialiste dans les prestations de location-entretien de linge plat, de vêtements de travail et d’équipements d’hygiène et de bien-être, Elis a été introduit en Bourse en février 2015 à 13 €. Je me rappelle des nombreuses critiques à cette époque : la société avait été introduite dans le bas de fourchette…

Pourtant, Elis a eu tout bon ! La hausse de l’action atteint 23% depuis cette date avec un business plan parfaitement tenu. L’exercice 2015 a été de grande qualité avec, par exemple, une hausse de 4% de son Ebitda à 446,1 M€, permettant à la marge d’Ebitda d’atteindre 31,6%.

Certes, Elis reste très endettée : sa dette nette est de l’ordre de 1,4 Mds€. Cependant, cet endettement était encore de 2 Mds€ fin 2014.

Il faut bien comprendre que l’objectif de l’introduction était d’accélérer le désendettement du groupe dont le fonds Eurazeo avait pris le contrôle en octobre 2007 dans le cadre d’un LBO. Depuis octobre 2007, le groupe a intégré plus de 40 opérations de croissance externe, identifiant de nombreuses cibles.

Autant dire que cette stratégie devrait continuer dans les prochains mois. En juin, Elis a jeté son dévolu sur On My Way, une jeune société suisse offrant des solutions pressing innovants aux particuliers.

Puis, il y a quelques jours, c’est une opération de croissance externe qu’a réalisé la société en Suisse avec l’acquisition d’une blanchisserie de la région de Zurich, générant un chiffre d’affaires annuel d’environ 5 M€.

Les analystes plébiscitent, semble-t-il, la stratégie du groupe. La Deutsche Bank attribue un objectif de cours à 18 €, louant le statut défensif de la société, tandis que Louis Capital Markets vise 21,50 €. Ce dernier se justifie par les contrats pluriannuels du groupe générateurs de chiffre d’affaires et un maillage du territoire dense permettant de fortes barrières à l’entrée.

Jouer le titre Elis ?

Il est possible de jouer encore une hausse de 15% sur la valeur. En effet, l’action n’est pas très chère avec une Ve/Ebitda de l’ordre de 7 aux cours actuels. Attention tout de même : le titre n’est pas coutumier de fortes variations. Il faut donc s’armer de patience sur ce type d’actions. En tout cas, il peut être une bonne chose d’avoir ce genre de sociétés dans son portefeuille plutôt que d’autres dossiers beaucoup plus volatiles (plus dangereux pour les investisseurs).

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire