Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Eiffage : If le SMI confirme, Then you can shorter

Rédigé le 30 mai 2016 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Gros mouvements de capitaux sur Eiffage (FR0000130452) récemment : les principaux actionnaires sortent en partie du dossier. Une dernière dépêche nous apprenait que Bpifrance (Banque Populaire d’Investissement) vendait « encore » 6,76% du capital, alors que la Caisse des dépôts (CDC) franchissait en baisse le seuil des 10% du capital.

Souvent, quand un actionnaire de cette envergure (une grosse main) s’apprête à sortir d’un dossier comme celui-ci, on observe juste avant une forte poussée des prix… histoire de les porter le plus haut possible juste avant de vendre. Les titres sont donc boostés jusqu’à un niveau technique important, optimum… sur lequel on voit ensuite la grosse main vendre.

Alors évidemment, étant d’un naturel curieux, j’ai sorti un graphe pour voir si, par hasard, Eiffage ne serait justement pas sur un « niveau optimum » – juste au cas où… pour vérifier… par acquis de conscience, quoi !

Eh bien… Bingo ! Ce n’est pas une, mais trois résistances majeures qui viennent d’être atteintes. Ce que nous montre le graphe en vue très long terme (UT mensuelle) ci-dessous.

160530_eiffagemensuel

Donc entre 68 et 72 €, il y a trois résistances majeures qui se croisent. Que les prix continuent leur ascension et cassent ce faisceau de 3 résistances de long terme est évidemment possible…

… Mais c’est juste peu probable. Surtout sans avoir effectué ne serait-ce qu’une consolidation préalable.

Voilà donc l’idée du trade : s’appuyer sur cette zone particulièrement sensible et prendre position à la vente SI (et seulement SI !) le signal technique valide le retournement. SI vous êtes déjà en position long (à l’achat), prenez au moins vos bénéfices aux cours actuels.

Maintenant passons en vue journalière pour décomposer plus finement la dynamique des prix et bâtir un plan de trade.

160530_eiffageD

Donc, je vous retranscris le plan de trade en langage de programmation (c’est la mode en ce moment sur les marchés…) :

If les prix remontent au-dessus de 68 € ;
And nouveau signal (baissier) du SMI alors que les prix sont dans la zone de triple résistance mensuelle ;
Then :

Ensuite :

And if plan de trade non validé par les conditions précédentes,
Then go to play ailleurs.

Bonne semaine !
Gilles

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire