EDF : prisonnière de la politique

Rédigé le 15 septembre 2014 par | Big caps Imprimer

Le Conseil d’Etat donne raison aux concurrents d’EDF s’agissant de la hausse des « tarifs bleus »: cela va dans le sens des démarches de Ségolène Royal visant à remettre en cause le principe d’une hausse annuelle de +5% (les +2% prévus au 1er octobre devraient être maintenus).

Mais pour les actionnaires d’EDF (FR0010242511) (qui chute de -3% ce vendredi), le cauchemar continue : il s’agit bien d’une entreprise qui n’a aucune maîtrise de ses coût et de ses marges, lesquels sont perpétuellement remis en question par le facteur politique… avec une succession de décisions et d’invalidations n’ayant aucune logique industrielle. 

Ph.B

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire