Edenred ferait mieux de ne pas décevoir

Rédigé le 20 juillet 2016 par | Actions, Big caps, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Edenred (FR0010908533 – Eden) vient d’atteindre l’objectif de prix qui lui avait été attribué par « consensus des analystes », soit 19 €.

A ce niveau de prix, le PER de la valeur s’affiche quand même allègrement avec un ratio de 22.

La publication des résultats du deuxième trimestre est prévue pour vendredi matin (avant Bourse). A ce niveau de valorisation, il est à craindre que toute publication « en ligne » ou, pire, « en dessous des attentes » ne mette fin à l’envolée récente du titre.

Alors, sur ce genre de valeur, la plus grande attention reste de mise. Surtout au niveau technique…

L’objectif du consensus des analystes fondamentaux s’élève à 19 €. L’analyse graphique que je vous propose s’en accorde puisque la zone de résistance (rectangle rouge horizontal sur le graphe ci-dessous) se situe dans les 20 €.

EdenRed mensuel

Cette zone de résistance correspond aussi aux habituels reports d’amplitude (mis en évidence par les flèches orange verticales).

Là où, à mon humble avis, cela commence à devenir dangereux pour la valeur, c’est qu’une deuxième résistance graphique de long terme passe aussi par là… sur les mêmes niveaux et le même timing.

Il s’agit de la résistance (segment rouge) du canal baissier bleu. Les précédents impacts des prix (et leur réaction suite à ces impacts) sont mis en évidence à l’aide de petites pastilles jaunes.

Bref, vous connaissez le principe : une résistance (ou un support) de long terme, c’est bien ; deux, c’est mieux.

Alors, il va falloir faire attention lors de l’annonce des résultats. Les prix risquent de réagir un petit peu nerveusement à court terme. C’est pourquoi pour « éliminer le bruit du marché », je vous propose maintenant une vue en unité de temps hebdomadaire (voir le graphe ci-dessous).

EdenRed hebdo

Cela permet d’affiner la dynamique des prix. Vous voyez également plus précisément l’arrivée des deux résistances et leur regroupement (pastille bleue).

A partir de là, c’est relativement simple…

L’indicateur d’inertie (Stochastique Momentum Index ou SMI) est déjà arrivé en zone de survente (pastille jaune).

A mon humble avis, pour arriver à passer une double zone de résistance graphique avec un SMI suracheté ainsi que l’objectif des analystes fondamentaux « fait », il faudrait que la publication de vendredi soit sacrément bonne. Si vous voyez ce que je veux dire…

Ma position sera donc de relâcher les positions sur cette valeur en cas de signal du SMI. En effet, en cas de consolidation, les prix risquent de repartir assez rapidement dans le canal baissier (segments rouges et verts).

Avec pour premier objectif la zone des 18 €.

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire