La dé-croissance est confirmée au Japon : les « Abenomics » sont un échec

Rédigé le 27 août 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Pas de miracle au Japon, les chiffres préliminaires de la croissance – ou plutôt de la dé-croissance – publiés mi-août ont été confirmés ce matin.

Le PIB nippon se contracte de 0,4% au 2ème trimestre (soit -1,6% en rythme annuel) suite au tassement de la consommation intérieure (les salaires stagnent, le coût de la vie augmente) et au fort ralentissement des exportations japonaises, lequel se confirme également en juillet.

Le commerce extérieur subit sa plus forte dégradation avec les pays d’Asie : le rythme des exportations  s’établit à +6,1% en juillet contre +10,1% en juin. La seule bonne nouvelle provient de la hausse des « exports » à destination des États-Unis (+18,8% en juillet contre +17,6% en juin).

Le gouvernement japonais reconnait du bout des lèvres que la reprise économique nippone (sic !) présente des signes « d’irrégularité ».

Un doux euphémisme pour décrire une situation qui échappe à tout contrôle : plus il y a de fausse monnaie, moins il y a de croissance… et Tokyo parie déjà sur encore plus d’injections cet automne si la situation continue de se dégrader.

Quand le remède aura-t-il définitivement tuer le malade ?

Regardez ce qui se passe en Chine : c’est le pays où les QE ont été les plus massifs depuis 2009 (nous avons vérifié), ils sont équivalents à ceux de la FED et de la Bank of England réunis… et leur échec fait désormais trembler la planète.

Si, si, nous avons vérifié !

 

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire