Le Trade de la saison hivernale

Rédigé le 22 janvier 2010 par | Matières Premières Imprimer

Quand on parle de saison hivernale, on pense souvent à la neige, aux montagnes, aux fondues et autres marmottes… C’est la période idéale pour bronzer en descendant les pistes de ski ! C’est aussi un moment privilégié pour les raffineries qui commencent à accumuler du pétrole à travers des contrats à terme.

Eh oui ! Vous vous êtes très certainement rendu compte que l’essence à la pompe –avec ou sans plomb — est plus chère en été qu’en hiver. Comment pouvons-nous expliquer un tel phénomène ? Celui-ci repose tout simplement sur le principe de l’offre et de la demande. Elémentaire mon cher trader ! Et pourtant, aussi simple et fondamental qu’il puisse être, ce principe est bien trop souvent oublié par les investisseurs.

Tous en voiture, c’est la driving season !

Ah l’été ! Son soleil au zénith, ses petits oiseaux et ses températures agréables, réconfortantes… rien n’est plus propice aux excursions en tout genre. Vacances, week-end, balades tous les moyens sont bons pour profiter de la saison estivale. On prend donc plus souvent la voiture, on consomme aussi beaucoup plus d’essence ! Aux Etats-Unis on appelle ça la driving season — littéralement saison de la conduite. Ce phénomène est également très présent en Europe.

Mais pourquoi je vous parle de cela alors que nous sommes au plein coeur de l’hiver ? Vous l’aurez compris, c’est évidemment pour revenir sur les prix du pétrole et leurs variations saisonnières (en décembre dernier, je vous avais déjà parlé de la saisonnalité de certains secteurs). En effet, sachant que la consommation a tendance à suivre la courbe des prix et que la consommation saisonnière de carburant sera à son pic annuel en été, certains traders spéculent déjà à la hausse sur l’essence sans plomb et autres dérivés sur le pétrole.

Des provisions hivernales pour chanter tout l’été

Les grossistes en pétrole (même principe que pour les vêtements) démarrent leurs achats en début d’année afin d’anticiper la demande estivale des particuliers et d’y répondre de manière satisfaisante — demande croissante de mai à août. C’est donc bientôt le moment adéquat pour se positionner sur le pétrole dans le sens de cette tendance saisonnière ! Eh oui, par anticipation à la demande des grossistes, dès fin janvier les raffineries vont commencer à produire plus d’essence sans plomb. Cela aura évidemment un effet direct sur les prix du pétrole et leur hausse probable durant le printemps.

C’est du moins ce que nous enseigne l’historique des cours — sur les années passées – présenté dans graphique ci-dessous.

Graphique du West Texas Crude

Comme vous pouvez le constater, la driving season débute courant avril et la consommation de carburant augmente progressivement jusqu’au mois de septembre. Le pic de consommation, lui, s’étend de mai à août. Si vous voulez bénéficier de cette tendance, il va falloir vous positionner sans tarder sur ce secteur. « Très bien me direz-vous, mais comment faire ? ». J’y viens !

Comment vous positionner ?

Vous allez pouvoir profiter de cette belle tendance haussière en initiant différents trades selon votre profil d’investisseur :

– le trader CFD achètera principalement le crude oil (pétrole brut) ou unleaded gasoline (essence sans plomb) si son broker lui offre ces deux possibilités ;

– le trader sur futures achètera, par exemple, des contrats juin sur le crude oil ou unleaded gasoline pour profiter de la hausse prévue ;

– le trader sur options utilisera une stratégie comme le cash secured put pour profiter de la saisonnalité sur le crude oil ou unleaded gasoline.

Maintenant vous n’avez plus qu’à choisir l’option qui vous convient le mieux.

A très bientôt et bons trades !

PS : Je donne régulièrement des sessions de formation pour vous enseigner les stratégies utilisées par les traders. Pour en savoir plus sur les formations que je donne avec l’Institut de la Bourse, cliquez ici.

Mots clé : - -

Romain De La Cretaz
Romain De La Cretaz

Un commentaire pour “Le Trade de la saison hivernale”

  1. Je n’avais jamais pensé au fait que les grossiste ferait le plein , et c’est le cas de le dire, pendant l’hiver, avant la saison estivale.
    Et quand on y réfléchi, c’est d’une logique déconcertante, je vous remercie pour cet éclaircissement qui va très certainement nous servir!

Laissez un commentaire