Drahi : toujours plus démesuré, toujours plus acclamé

Rédigé le 23 juin 2015 par | Big caps Imprimer

La rumeur d’une surenchère d’Altice, la holding de tête de Numéricâble SFR (FR0011594233 NUM) jusqu’à 11 Mds€ soutient le cours de Bouygues (FR0000120503 EN).

Martin Bouygues réunit son conseil d’administration pour étudier l’offre de 10 Mds€ proposée ce weekend par Patrick Drahi.

Pour mémoire, Xavier Niel avait offert de racheter Bouygues Télécom pour 6 Mds€, l’équivalent de 7 fois son Ebitda (les experts jugeaient que c’était une valorisation honnête) et Patrick Drahi propose de payer 15 fois ce même Ebitda et serait même près à aller jusqu’à 17 fois.

Non seulement, Altice adopte une échelle qui va au-delà du simple au double… mais va financer à crédit une acquisition 2 fois plus onéreuse sur base d’une rentabilité 2 fois plus faible que celle visée par Free 18 mois auparavant.

Le plus stupéfiant, c’est que les analystes applaudissent Drahi pour cette merveilleuse équation tandis qu’ils jugeaient Xavier Niel « aventureux » car Free avait déjà beaucoup de dettes et pas de réseau (alors que SFR en possède déjà un… ce qui rend celui de Bouygues à moitié superflu).

C’est bien la preuve de la fascination qu’exerce Patrick Drahi sur les « milieux d’affaires » : les analystes sont prêts à inventer n’importe quelle excuse improuvable pour démontrer qu’il a raison… là où n’importe qui d’autre serait passé à la broyeuse et traité d’insensé.

Nous avons le sentiment de revivre le syndrome Jean Marie Messier 15 ans après : les marchés n’apprennent décidément jamais rien !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire