Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Draghi se décerne un Super Mario Award pour l’oeuvre de la BCE

Rédigé le 8 septembre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Se voyant reprocher l’inefficacité de la politique non conventionnelle de la BCE sur l’inflation, le chômage, la croissance, Mario Draghi élude et nous ressert son traditionnel couplet sur les taux bas, la victoire remportée sur la fragmentation… et les super-profits des banques engendrés par la mise en œuvre du QE, puis la formidable appréciation des actifs financiers qui enrichit les épargnants et les consommateurs.

Mario Draghi oublie que l’écrasante majorité des ménages ne détient pas d’actions, ou dans des quantités négligeables

C’est la preuve que le but réel d’une politique monétaire qui échoue systématiquement à relancer la machine économique est bien de gonfler une bulle d’actifs au profit des 1% qui détiennent 85% de ces mêmes actifs, donc de rendre les riches ultra-riches en spoliant les 99%, ce qui confirme la thèse développée dans ma chronique du jour « ils ont tué le match, ils vont maintenant liquider les joueurs ».

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire