Draghi pas sympa. Marchés pas contents

Rédigé le 9 septembre 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Big caps, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Hier, les investisseurs ont été déçus par la réunion de la BCE et par le discours de Mario Draghi. Pas de surprise, pas de liquidités en plus, pas de prolongations de la fête : le QE ne sera pas prolongé et – pire ! – le sujet n’a même pas été discuté au sein du comité (Philippe Béchade a évidemment son avis sur la question : je vous laisse découvrir son compte-rendu du discours de Draghi ci-dessous).

Tel un enfant capricieux, le marché a donc consolidé. Le CAC 40 qui avait enfin débordé sa petite résistance de court terme des 4 520 (voir le point CAC quotidien d’hier) a plongé sous les 4 500, histoire de marquer le coup.

A Wall Street, la tendance est demeurée incertaine avec, d’un côté la baisse du poids lourd Apple : la présentation de son nouvel iPhone a laissé le marché sur sa faim… et, de l’autre, la bonne tenue du pétrole. L’or noir pris plus de 2,70% en séance après l’annonce d’une forte baisse des stocks hebdomadaires de Brut (en repli de plus de 14 millions de barils, contre -12 millions estimés par l’API mardi soir, et surtout face à un consensus Bloomberg qui en attendait une légère hausse).

Quoi qu’il en soit, les marchés restent fébriles alors que la Corée du Nord a procédé à un nouvel essai nucléaire… Quel monde merveilleux…

Au niveau de la macroéconomie :

Au niveau corporate :

Vinci (FR0000125486) a remporté (dans le cadre d’un consortium) un contrat d’un montant de 1,3 Mds€ pour la construction d’une importante autoroute en Colombie.

Du côté des recommandations de broker :

Le CAC 40 tape du pied

Après la déception sur la BCE, le CAC a balayé les stops hier après-midi en retombant sous les 4 500 points… avant de rebondir en fin de séance.

En base journalière, cela a conduit notre indice à laisser une mèche basse d’essoufflement, signal intéressant pour les acheteurs. Pour cette fin de semaine, si l’indice arrive à refranchir les plus-hauts d’hier, nous pourrions viser les 4 607 points (contact avec le haut de canal ascendant, visible en pointillés noirs sur le graphique).

CAC 40

A la baisse, une rechute sous les 4 485 points dégraderait la configuration et relancerait le risque baissier vers les 4 460 points dans un premier temps (zone de gap de vendredi dernier).

Et puis pour une vue plus globale, je vous laisse lire l’analyse de Gilles ci-dessous !

Mots clé : - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire