Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Le Dow Jones teste ses limites extrêmes

Rédigé le 6 mars 2017 par | A la une, Analyses indices, US Imprimer

Ca y est, depuis vendredi j’ai de quoi vous démonter graphiquement que nous nageons en plein délire sur les marchés actions, et notamment sur les indices américains (Dow Jones en tête). Comme je vous le disais :

« ce que qui est en train de se passer sur les indices U.S défie toutes les lois de la gravité, et la hausse des indices US suite au changement de couleur de la cravate de Donald me terrifie tout simplement. On navigue en plein délire…. Et ce n’est pas l’introduction de Snap qui va me rassurer ! »

Les records historiques sont battus presque quotidiennement. À ce rythme, une baisse journalière en baisse de 0,2%  s’apparentera bientôt à un krach…

Plus sérieusement, cette percée haussière des indices est tout à fait sans précédent. Le Dow Jones a pris 3 000 points en ligne droite (plus de 17%), sans aucune consolidation intermédiaire depuis l’élection de Trump.

D’un point de vue graphique, à 21 000 pts, le mouvement est devenu extrêmement tendu. Même les plus «  Bullomaniacs »  des commentateurs et analystes commencent à se poser de sérieuses questions. Je ne sais pas trop qui (à part des algos ou les traders intraday)  peut continuer à se porter acheteur sur les niveaux actuels. D’un autre côté, comme les baissiers se font invalider à chaque tentative, ils restent cantonnés dans leur bunker à attendre la fin du bombardement. C’est sans doute le plus sage à faire.

Il n’en reste pas moins que les signes d’excès se multiplient. Sans rentrer dans des considérations trop techniques, leur signature est désormais facilement identifiable par les graphes.

Vous allez voir cela par vous-même.

Les deux signaux rouges sur le long terme

Prenons d’abord un graphe de long terme (U.T mensuelle). C’est là que les premiers signaux apparaissent.

DOw Jones long terme

Le Dow Jones est revenu se coller la résistance du canal haussier oblique. Jusque-là, on va dire que, de toute évidence, le mouvement est suracheté mais qu’il n’y a rien de très alarmant en soit : dans de fortes tendances, le mouvement peut rester suracheté longtemps.

Les quelques jours qui vont suivre vont rapidement nous renseigner, mais cela ressemble à s’y méprendre à une accélération finale avant au minimum une consolidation.

Ceci étant dit, voyons ce que cela donne en zoomant en vue Hebdomadaire.

Une exagération haussière en U.T hebdomadaire

Le canal haussier (vert) est un canal de moyen terme : il a débuté en 2016. Jusqu’à novembre, les prix consolidaient normalement quand ils approchaient ou touchaient la résistance de ce canal.

Dow Jones

Depuis deux semaines, les prix ont accéléré à la hausse en franchissant la semaine dernière la résistance du canal pourtant déjà très haussier (pastille rouge). Ca, cher ami, c’est une nouvelle fois la signature d’un excès haussier.

Ce genre de configuration est très rare. Quand elle survient, le marché offre la plupart du temps une belle occasion de prendre des profits.

Que faire sur le Dow Jones ?

Vendredi dernier j’ai commencé à couvrir mon portefeuille CAC40 comme je vous l’expliquais. Car si les indices US ultra forts se retournent, alors le CAC40, qui lambine, risque de dérouiller.

Avec les échéances (électorales entre autre), je cherche avant tout à protéger et à sécuriser mes gains. Restez prudent et ne succombez pas à la folie haussière !

Gilles

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

2 commentaires pour “Le Dow Jones teste ses limites extrêmes”

  1. Bonjour,
    nouveau dans ce monde de « manipulation »que j’essaie de comprendre,j’étudie la bourse à l’aide de vos webinaires (merci bcp G.Leclerc , car grâce à vous je commence à lire « l’Hébreu »). A la lecture de cet article
    je prends note qu’il faut attendre pour acheter mais pour ce qui est des minières qui baissent ne faut il pas faire le contraire et se positionner ? Signé un débutant qui veut apprendre.Merci pour votre réponse,
    salutation.H.PEREIRA.

  2. Bonjour Gilles, merci à toi, très pertinent comme toujours.
    Pour Donald, il suffira d’un cygne ;-)) (noir, ça lui fera les pieds)

Laissez un commentaire