Dow Jones : premier support de long terme touché ; ça craint

Rédigé le 20 janvier 2016 par | US Imprimer

Bon, eh bien…  on vient de toucher les objectifs de baisse – ou plutôt les premiers supports sérieux sur le S&P et le Dow Jones (pour le Nasdaq, c’est plus compliqué).

Quand je dis « sérieux », je veux dire que ce sont ceux de long terme donnés dans les analyses « plan de route indice 2016 » qui ont été touchés. Sauf qu’on les a touchés en moins d’un mois. Cette vélocité démontre non seulement la fragilité du marché, mais aussi  à quel point les consensus peuvent être facilement pris à revers.

Il m’a donc fallu une troisième tasse (bol, marmite…) de café pour mette en branle mon cerveau et que les alarmes qui se déclenchent et clignotent partout me fassent réagir. J’aurais préféré plutôt retourner me coucher avec ces marchés. Mais que voulez-vous… J’appellerai Mario plus tard.

Alors voilà, je m’y suis mis, et je vous envoie le premier des warnings sur indices.

Je commence aujourd’hui par le Dow. Si hypothèse se confirme, je passerai au S&P500 vendredi matin.

Comme d’habitude, agissons méthodiquement. On prend le graphique du Dow Jones, on regarde d’où l’on vient pour comprendre où l’on est… et essayer d’anticiper où l’on va.

DOW JONE : D’où l’on vient

Le plan de route pour le Dow date de tout début Janvier dernier (pastille orange). J’avais un biais baissier et ciblais la cassure du support du canal haussier (vert) comme signal d’accélération. Je disais donc :

Touché.

Dow Jones à 16 000 points

Le cadrage a été validé, les 16 000 points ayant été touchés.

Le temps est venu de s’activer et de se poser la question du rebond ou pas sur ce support.

Comme d’habitude, SI rebond il doit y avoir (sur le support hebdomadaire), alors le signal annonçant un début de retournement doit impérativement avoir lieu rapidement sur l’unité de temps journalière. (ça, c’est une manière d’analyser le marché essentielle : l’analyse dynamique. C’est ce que j’ai découvert il u a une bonne dizaine d’année, et c’est ce qui me permet de vivre de mon trading. Et pour vous former, j’ai mis en ligne des Webinaires pour tout vous expliquer).

Donc que nous dit la vue journalière du DJIA ?

rebond du Dow JOnes

Comment gérer ?

On n’anticipe pas le marché mais on écoute attentivement ses signaux. Pour lire la suite

En attendant, casque lourd enfoncé jusqu’aux oreilles et pas de prise de risque inutile.

Gilles

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire