Dow Jones : mettez des stops avant l’été

Rédigé le 12 juin 2009 par | Analyses indices, Autres indices, US Imprimer

Les marchés poursuivent leur rebond printanier, et cette accélération me pousse à revenir sur le Dow Jones Industrial.

Depuis mon dernier article sur l’indice américain début avril, l’indice s’est finalement affranchi des 8 300 pts pour revenir aujourd’hui proche des 8 800. Nous essayons tous, analystes, de savoir jusqu’où ce rebond va durer, et quelles sont les prochaines résistances, à moyen terme comme à court terme.

Mais avant de faire un point technique, prenons un peu de recul aussi sur la situation économique.

◊ Une situation économique toujours clairement mauvaise Les marchés financiers, c’est avant tout de l’anticipation. Après avoir envisagé le scénario noir jusqu’en mars dernier, les indices ont désormais rebondi de plus de 35% depuis leur point bas, anticipant sur une solide reprise.

Pour autant, cela ne doit pas nous faire oublier que la tendance est toujours baissière, et que tout ne s’est pas amélioré en quelques semaines malheureusement.

En témoigne le dernier chiffre économique majeur, celui de l’emploi aux Etats-Unis, ressorti vendredi dernier à 9,4% avec 345 000 demandeurs d’emploi supplémentaires.

Certes, les économistes en attendaient 500 000 ; le marché l’a donc bien pris, mais cela reste le pire chiffre de l’emploi outre-atlantique depuis 26 ans !

Il est donc important d’avoir à l’esprit que nous sommes toujours dans une crise majeure, et que pour le moment, la situation ne s’améliore pas. C’est un fait, malheureusement. Le seul changement ces derniers mois, si l’on veut être objectif, c’est que les chiffres empirent moins qu’avant, et que l’on entrevoit une reprise — je vous en avais déjà parlé dès fin février. Mais cela, à court terme, les marchés l’ont déjà anticipé…

Pour avoir toujours un coup d’avance, revenons maintenant sur l’analyse technique de l’indice américain en données hebdomadaires.

◊ A moyen terme, nous pouvons jouer la poursuite du rebond

Graphique du Dow Jones Industrial

Sur le plan des indicateurs mathématiques, le dépassement d’une résistance oblique baissière qui coiffait les cours depuis mai 2007 est un signal positif sur le RSI à 14 semaines. Qui plus est, en cas de correction, cette ancienne oblique pourrait nous servir de support dans les prochains mois.

La situation sur cet horizon de temps est donc relativement positive, et la seule véritable zone de résistance majeure se situe au niveau des 10 000/10 300 pts, résistance horizontale correspondant à d’anciens points bas de 2005. Mais c’est aussi un niveau psychologique fort, dont la cassure avait donné lieu à une brutale accélération baissière en octobre 2008. Enfin –précision importante — c’est aussi le retracement de 50% de la baisse entre 2007 et mars dernier. Pour toutes ces raisons, je le garderai sur mes tablettes pour les mois à venir.

Toutefois, les cours sont toujours sous une ligne de tendance baissière partant des tops de 2007, actuellement proche des 10 900. Elle se confondra sans doute avec la résistance des 10 000 pts d’ici la fin de l’année, voir le début de l’année prochaine. Il ne faut donc pas oublier que la tendance reste baissière, et que nous sommes dans un rebond.

Examinons la situation à plus court terme, en « zoomant » avec un graphique en données journalières.

Graphique du Dow Jones Industrial en données journalières

◊ A court terme : attention à la prochaine résistance !

Là aussi, la situation est nettement positive. Les indicateurs mathématiques, le RSI au-dessus de la zone de neutralité des 50, et le MACD au-dessus du niveau symbolique du zéro, confirment une hausse de court terme.

Toutefois, nous approchons bientôt d’une résistance horizontale majeure, à 9 030/9 088 pts, les plus hauts de décembre 2008 et de début janvier dernier. Il est donc très important d’avoir ce niveau en tête pour les prochaines semaines, à la veille de l’été…

En effet, sans catalyseur majeur, et après un rebond d’une ampleur inconnue depuis des années sur les trois derniers mois, il sera très difficile de dépasser cette zone sans une correction significative.

Qui plus est, le MACD et le RSI présentent des divergences baissières depuis les tops de début mai sur l’indice, comme illustré sur le graphique. Les prix atteignent de nouveaux plus hauts alors que les indicateurs refusent de les suivre, confirmant ainsi un essoufflement de plus en plus important des investisseurs à entretenir la progression en cours.

Si nous butons sous les 9 030/9 088 à court terme, je pense que nous redescendrions sur les 8 300 pts, ancienne résistance qui est devenue maintenant un bon niveau de support. Pour ceux d’entre vous qui seraient positionnés à la hausse, placez un trailing stop sur ce niveau avant de partir en vacances !

Puis, en cas de nette cassure des 8 300, nous pourrions avoir une correction plus significative pour aller tester le niveau clé des 7 500/7 450 pts, support horizontal correspondant aux anciens points bas de l’année dernière.

Bref, il me semble important de prendre du recul par rapport à l’euphorie du rally de ces dernières semaines, et de protéger vos positions haussières avant l’été au moins…

Mots clé : - - - - - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire