D’où vient l’accès de volatilité d’aujourd’hui ?

Rédigé le 10 mai 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Il faut avouer que nous nous frottons les yeux !

La volatilité étant étrangement absente… Mais que penser de l’accès de volatilité du jour ?

Le Dow Jones affiche +0,9% de hausse, Wall Street +0,7% en moyenne, mais le CAC 40 est repassé dans le rouge vers 15h35. Même si le détachement d’un dividende de 2,93€ sur Sanofi retire mécaniquement une poignée de points au CAC40, cela n’explique certainement pas comme l’indice parisien a pu perdre -50 points en ligne droite depuis l’heure du déjeuner.

Ne nous plaignons pas, le revirement à la baisse est encore plus sévère à Milan (revenu de 18 068 à 17 745, soit presque -2% en moins de 3 heures).

Dans notre vidéo du jour, le thème abordé concernait la complaisance apparente des marchés sur fond d’évaporation de la volatilité.

Voici que cette volatilité ressurgit sans crier gare.

Il nous serait facile d’affirmer qu’il fallait s’y attendre… sauf que nous n’avions rien anticipé de ce genre pour aujourd’hui et que nous n’avons aucune idée de ce qui se cache fondamentalement derrière cette rechute du CAC 40 vers 4 320.

Mais un soupçon nous taraude…

Et si justement il n’y avait rien de « fondamental » derrière ces -50 points sur le CAC 40 ou ces -320 points sur le Mibtel (qui reprend +120 points dans la foulée de façon toujours aussi impromptue) ?

Vous commencez à deviner où nous voulons en venir ?

« Ils » n’ont tout de même pas osé manipuler à ce point les cours pour créer un accès de volatilité artificiel afin de plumer les « suiveurs » ?

Nous aimerions pouvoir vous démontrer que ce n’est pas le cas, mais comment dire… nous ne trouvons aucun argument probant puisque l’eurodollar est demeuré stable tandis que le pétrole reprenait +2% dans l’intervalle.

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire