L’Australie ne manque pas de rebond ! Le dollar australien proche de nouveaux plus hauts

Rédigé le 6 décembre 2012 par | Matières Premières Imprimer

La RBA à la manœuvre
La Banque centrale australienne a une nouvelle fois abaissé son taux directeur de 0,25% pour le ramener à 3%. Le communiqué de la banque reste assez pessimiste sur l’évolution de la situation de l’emploi et des perturbations liées à la situation européenne.

La baisse du taux directeur est principalement motivée par le désir de stimuler la consommation et donc la croissance alors que l’inflation reste sous contrôle.

Concernant le dollar australien, le comité monétaire exprime sa surprise de voir un taux toujours aussi élevé de la devise malgré le ralentissement des exportations et les perspectives assez floues de l’économie mondiale.

Le dollar australien fait de la résistance
Comme vous le constaterez sur ce graphique de force relative du dollar américain (rouge) et du dollar australien (bleu) , ce dernier fait mieux que résister avec une progression de plus de 1,40% depuis le mois de juin où le taux directeur était à 3,50%. Et depuis novembre 2011, l’Aussie (pour les intimes) progresse de près de 5% alors que le taux directeur a baissé de 150 points de base sur la même période. Une situation rare…

Graphique de l'AUDUSD Index
AUD & USD index – source : forexticket.net

Une économie en difficulté
La résistance du dollar australien peut paraître surprenante. En effet, rien que cette semaine, les statistiques n’ont pas été fameuses :

Ce jeudi seront publiés les chiffres de l’emploi qui sont eux aussi attendus en net recul.

Alors… pourquoi le dollar australien résiste-t-il comme ça ?

Le retour du carry trading
Une des premières raisons est bien entendu l’impact du carry trading qui soutient le cours de la devise. Même avec la dernière baisse, le taux directeur reste bien au-dessus de la moyenne des pays développés tous proches de 0. Ainsi, acheter du dollar australien et emprunter (vendre) dans une devise à taux bas, rapporte une rémunération régulière. Ce retour au carry trading illustre le regain d’appétit pour le risque des investisseurs.

Mais la psychologie des intervenants apporte aussi sa pierre à cet édifice. En effet, à 3%, de nombreux observateurs estiment que la RBA n’ira pas plus loin, limitant mécaniquement le potentiel de baisse alors que les Etats-Unis ou le Japon assurent des taux bas ou négatifs pour plusieurs années.

Dans le même temps, le ralentissement en Chine semble être contenu et devrait venir soutenir la demande des matières premières australiennes. Les quelques signes de reprise aux USA pourraient là aussi doper les exportations malgré une devise forte.

AUDUSD : jouez l’accélération vers de nouveaux plus hauts

Graphique de l'AUDUSD
AudUSD – graphique 4 heures

Sur le plan technique, l’AUDUSD affronte en ce moment une véritable zone clé à 1,0490.

Il n’y a aucun doute que la rupture de cette zone apportera une accélération vers 1,0540 puis une extension sur les plus hauts à 1,0600. Je préconise donc l’achat sur la cassure à 1,0490 avec un seuil d’invalidation à 1,0390.

En revanche, on ne peut pas non plus ignorer le risque de baisse en cas de surprise du prochain comité monétaire ou une dégradation encore plus marquée de l’économie australienne. Dans ce cas, nous assurerons nos arrières avec une position vendeuse depuis 1,0390 pour un retour sur 1,0290 dans un premier temps.

Ce qui est sûr, c’est que dès le retour de la volatilité sur les marchés , le dollar australien saura vous en faire profiter !
[NDLR : Et pour cela… rien de tel que suivre directement les recommandations de Jérôme au jour le jour : pour en profiter, c’est par ici !]

Bons trades.

Mots clé : - -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire