La dette de Tesla prend un coup de chaud, ses modèles, un coup de vieux

Rédigé le 3 avril 2018 par | Actions, Big caps Imprimer

TeslaTesla (US88160R1014) vient de dévoiler ses nouveaux objectifs de production hebdomadaire de sa Model 3 au T2 2018. Il s’agirait de passer d’un peu plus de 1 550 véhicules à plus de 3 000. Mais le constructeur reste encore très loin de l’objectif des 5 000 fixé pour le T4 2017. Il faudra attendre la fin du 1er semestre pour voir les 5 000. Pour rappel,  fin 2016, l’objectif initial (10 000) a été divisé par 2.

Tesla tente de rassurer les investisseurs

Tesla tente de rassurer les investisseurs. En effet, il se vante d’un carnet de commandes de plus de 500 000 Tesla 3 pour 2018. Du côté des objectifs de production, les 100 000 Model S et X ont été dépassés (d’un millier d’unités, c’est symbolique).

Tesla a du mal à se vendre

Mais le tout n’est pas de faire tourner les chaînes de montage, il faut aussi vendre. Et là, le rythme des commandes pour des véhicules de 80 000$ est plus ralentit. En effet, les acheteurs qui sont prêts à débourser jusqu’à 100 000$ voient débarquer des modèles beaucoup plus récents, plus prestigieux et mieux finis. Nous pensons notamment à Jaguar, Volvo, BMW, etc.

Tesla, bientôt du côté des junk bonds ?

Les CDS sur la dette de Tesla se négocient à des niveaux proches d’émissions high yield qui pencheraient dangereusement côté junk bonds.

Tesla ne participe plus au rebond de Wall Street

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire