Dette, pétrole, essence : où il est surtout question de stocks

Rédigé le 21 mars 2018 par | Statistiques et données macro Imprimer

detteLe stock de dette américain se porte bien, et la pénurie n’est pas pour demain. En effet, le déficit courant des Etats-Unis a fait un bond de +26% au 4e trimestre 2017…

Donald Trump est-il satisfait du déficit ?

Nous attendons que Donald Trump tweete à quel point il se félicite de ce résultat… A moins qu’il n’impute ce chiffre à « l’héritage » de l’ère Clinton qui lui a légué un pays en piteux état.

Les stocks de pétrole fondent

L’autre chiffre du jour concerne les stocks hebdomadaires de pétrole brut. Ces derniers ont fondu de 2,6 millions de barils la semaine dernière. Pourtant, le consensus tablait symétriquement sur une hausse de 2,6 millions de barils : reprise d’activité ou intempéries, ou un peu des deux. Les stocks d’essence, eux, ont reculé de 1,7M/barils, contre un repli de 2M anticipé (chiffre plus conforme aux attentes).

Wall Street ne bronche pas… il attend la Fed

Mais cela n’impressionne guère Wall Street qui est resté de marbre… et va le demeurer jusqu’à 19h00 et la publication du communiqué de la Fed.

Déficit fédéral US : nouveaux records, nouvel effet de ciseaux

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - -

Laissez un commentaire