Destitution imminente du président brésilien Michel Temer : les valeurs brésiliennes plongent

Rédigé le 19 mai 2017 par | Autres indices, Statistiques et données macro Imprimer

Le Brésil est de nouveau en proie à des convulsions politiques (problèmes récurrents de corruption) qui éclaboussent les plus hautes sphères du pouvoir. Les valeurs exposées au pays souffrent à la Bourse de Paris : Carrefour a lâché 3% hier, Edenred, Casino ont chuté de plus de 4,5%, Vallourec de -5%… et plus surprenant encore CNP-Assurances de -6,4%.

Il est cette fois question d’une destitution imminente du président Michel Temer qui avait orchestré un coup d’état institutionnel et judiciaire contre Dilma Roussef : le Président par intérim faisait l’objet de nombreuses rumeurs de corruption qui ont fini par le rattraper.

Il serait notamment accusé de subornation de témoin, et pas des moindres puisqu’il aurait fait pression sur le président du Parlement brésilien, Eduardo Cunha, pour qu’il fournisse à la justice un témoignage qui le disculpe dans la vaste enquête pour corruption à l’encontre de Pétrobras frappant l’élite politique du Brésil.

La secousse est rude : le Real brésilien dévisse de -7% à près de 3,4 $ et la Bourse de Sao Paulo, un temps suspendu à la baisse à -10%, clôture à -9%.

brésilien

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Destitution imminente du président brésilien Michel Temer : les valeurs brésiliennes plongent”

  1. Les responsables de la situation actuelle, devraient, tous, être bannis à vie de la politique !

Laissez un commentaire