Désalignement des planètes et des éléments de langage de la Fed

Rédigé le 19 mai 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Les communiqués de la Fed sont généralement une collection d’éléments de langage destinés à provoquer de micro-réactions de la part des logiciels d’analyse lexicaux (décryptage sémantico-statistique des documents rendus publics en quelques centièmes de secondes).

Une fois que les robots ont commencé à donner le « la » (ce qui prend quelques dixièmes de secondes), tous les suiveurs s’engouffrent dans la brèche et l’explication du mouvement survient plus tardivement.

Le travail de la Fed au cours des heures suivantes consiste alors à « ajuster » le tir en fonction d’une réaction des marchés jugée excessive ou insuffisante : certains éléments de langage sont alors réitérés ou mis sous les projecteurs…. d’autres sont « banalisés » ou relativisés.

Alors que les marchés avaient cru comprendre que la Fed n’ajusterait sa politique monétaire que sous la pression d’un faisceau d’éléments macroéconomiques favorables, James Lockhart (membre non-votant de la Fed cette année) estime que le facteur « inflation » a été sous-estimé et qu’il était légitime de s’y attaquer préventivement tant la probabilité de la voir déborder l’objectif des 2% semble forte et vouée à se renforcer avec la remontée du pétrole.

Mais les signaux économiques US demeurent contradictoires, comme le démontre la dégradation de l’indice « Philly Fed » qui ressort à -1,8 après -1,2 en mars… alors que le consensus tablait sur +3 !

Si la Fed a bel et bien l’intention de relever ses taux en juin, cela n’a évidemment rien à voir avec un risque de surchauffe économique (nous sommes en plein « désalignement des planètes ») mais trahirait le besoin de reconstituer des marges de manœuvres monétaires dans l’optique de temps plus difficiles.

Cette échéance serait-elle jugée plus proche qu’anticipé ?

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire