Des prêts désormais à taux négatifs au Danemark

Rédigé le 9 avril 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Y aurait-il quelque chose de pourri au royaume du Danemark ? Il semblerait que ce soient les manuels d’économie classiques qui soient complètement moisis et bons pour le rebut car s’il est beaucoup question de la Suisse et de ses taux négatifs sur 10 ans (depuis ce 8 avril), le Danemark semble constituer le laboratoire de l’extrême absurdité en matière de politique monétaires « non-conventionnelle ».

Très récent exemple : la banque centrale a réduit pas moins de 4 fois son taux de dépôt depuis le début de l’année, de +0,25% à -0.75%… et les banques locales se préparent à prélever un intérêt négatif sur les dépôts des particuliers et des entreprises.

Un emprunteur particulier danois vient symétriquement de faire la « une » des journaux car il a obtenu un crédit à 3 ans à un taux négatif -0.017% : mais le problème que rencontre fondamentalement l’Europe, ce n’est pas qu’il coûte cher de s’endetter mais qu’il n’y a pas d’emploi, pas de hausse des salaires, aucun projet d’avenir… sinon d’anéantir les lois du marché, via la politique monétaire expérimentale de la BCE.

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Des prêts désormais à taux négatifs au Danemark”

  1. « la « une » des journaux avec un taux négatif -0.017%  »

    Alors, moi avec mon taux de -0.50%, je vais tourner dans le prochain film de Ridley Scott ! 🙂

Laissez un commentaire