Des nuages au-dessus du bitcoin

Rédigé le 29 mai 2018 par | Bitcoin & cryptomonnaies, Taux & Devises Imprimer

Les temps sont durs pour les amateurs de cryptomonnaies. La plus connue d’entre elles, le bitcoin, cote à peine un peu plus de 7 000$ au moment où nous écrivons ces lignes. On est donc loin, très loin même, des zéniths de fin 2017, lorsque la monnaie virtuelle flirtait avec les 20 000$ et faisait la une des journaux du 20 heures.

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Des manipulations de cours, piratages ou faillites de plateformes et autres mauvais newsflow ont sérieusement altéré la crédibilité des « cryptos ». Les pouvoirs publics du monde entier se sont depuis emparés de la question, plaidant de concert pour un encadrement plus strict, la finalité étant de calmer la spéculation sur ce type de monnaies.

En France, le gouvernement a lui aussi annoncé une régulation, mais comme l’a souligné Florian Darras, notre expert en cryptomonnaies aux Publications Agora, « nous n’en sommes toujours qu’au stade des grandes déclarations ». (Vous devriez d’ailleurs regarder la vidéo qu’il a enregistrée pour vous parler de la prochaine ICO qu’il va jouer). Directement en charge du dossier, le ministre des Finances Bruno Le Maire a en outre fait preuve d’un amateurisme criant en février dernier, par exemple en assénant péremptoirement que les transactions en bitcoins ne sont pas traçables, ce qui est inexact.

Comme me l’a indiqué Florian, « il est en effet tout à fait possible de télécharger un logiciel, certes lourd, qui permet de parcourir la blockchain. Il existe aussi des sites qui permettent de visionner les dernières transactions, par exemple blockchain.info ».

Dans l’actualité des « cryptos », Gaël Monfils a par ailleurs fait le buzz en vantant les mérites de la plateforme eToro. Connaît-il vraiment le sujet ? Toujours est-il que, comme Nabilla avant lui, le tennisman s’est fait remonter les bretelles par l’AMF, qui continue de soutenir que l’investissement dans les monnaies virtuelles est « au mieux très risqué ».

Mathieu Lebrun est moins catégorique. Dans son article du jour, il n’en exclut pas moins un repli du bitcoin vers les 6 000$, voire bien moins…

Bonne séance à tous,

Guillaume

Le bitcoin plongera-t-il sur les 4000$ avant l’été ?

Mots clé : - - -

Guillaume Duhamel
Guillaume Duhamel

Guillaume Duhamel suit l’actualité boursière au quotidien depuis plus de 5 ans. Historien diplômé de l’Université de Paris IV-Sorbonne et journaliste de formation, passé également par le sport et le développement durable, il voue un intérêt particulier aux small et midcaps, ainsi qu’aux secteurs de l’énergie et de l’aéronautique

Un commentaire pour “Des nuages au-dessus du bitcoin”

  1. Trêve de suspicion, les nuages au-dessus du bitcoin, c’est seulement vous qui les voyez ? Toutes les monnaies sont instables et chutent de temps à autre, mais est-ce pour autant que des nuages apparaissent ? Si c’est l’avenir glorieux du bitcoin que vous voulez éteindre ou vous souhaiter par-là, me décourager à investir sur Cryptolend.uk.com, cela ne vaut pas la peine. Je continue mon trading sans me déranger, puisque ma plateforme est fiable et ne me présenterait pas certaines monnaies si elles n’avaient pas un si fort potentiel.

Laissez un commentaire