Dennis Gartman aurait-il retrouvé sa vista ?

Rédigé le 8 novembre 2018 par | Analyses indices, Indices, sociétés et marchés, US Imprimer

Denis Gartmann

Crédit : CNBC

Dennis Gartman, ce célèbre « gourou » de Wall Street a été systématiquement à contre-sens de tous les grands mouvements indiciels ou sectoriels depuis le début de l’année,  y compris lors du dernier rallye haussier qui s’est achevé le 3 octobre. Il avait en revanche correctement anticipé le récent rebond des indices américains.

Et le voici qui recommande à présent de vendre ce rebond.

Il faut reconnaître que tout va très vite puisque le Dow Jones vient de reprendre +8% par rapport à ses récents planchers (dont +2,1% mercredi), soit les deux tiers du terrain perdu entre les extrêmes d’octobre. C’est proportionnellement bien plus que le Nasdaq, qui n’a effacé que 50% de ses pertes, grâce au gros coup d’accélérateur de +2,7% post-midterms.

 

Mouvements (très) rapides

En ce qui concerne le S&P500, il a déjà matérialisé un retracement classique de 62% de la correction de 2 941 à 2 603 (remontant à 2 814 points mercredi soir).

Graphe indices boursiers américains qui remontent après un mois d'octobre délicat

Cliquer sur le graphique pour l’afficher en grand

Nous partageons l’avis de Dennis Gartman que tout s’est accéléré et va désormais un peu trop vite outre-Atlantique… et la lourdeur des places européennes qui ne parviennent absolument pas à profiter de la vigueur retrouvée des actions américaines fait plus que nous intriguer : nous éprouvons un certain malaise.

Marché obligataire : attention, le 10 ans américain est sur un niveau extrêmement important

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire