Entre les déclarations de Trump et de Yellen, le marché choisit… les trimestriels

Rédigé le 31 octobre 2018 par | Actions, Big caps, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps Imprimer

bull trapIl faut savoir arrêter une baisse et pour cela, choisir le bon prétexte : je dis bien « choisir » car le marché peut se réjouir d’entendre Trump (interviewé hier après-midi) qu’il compte reprendre le dialogue avec les Chinois pour trouver une solution afin d’éviter une guerre économique/douanière totale.

Le marché pourrait également s’inquiéter d’entendre ce matin Janet Yellen (ex patronne de la Fed) apporter tout son soutien à son successeur Jerome Powell en expliquant que face au risque de bulle et d’inflation, de nouvelles hausses de taux sont nécessaires.

De bons résultats trimestriels parmi les valeurs françaises

En réalité, ce mercredi 31 octobre, c’était l’ultime occasion de limiter la casse pour ce qui demeurera de toutes façon un « octobre rouge », mais au moins, en écoutant Donald Trump plutôt que Janet Yellen, et en s’appuyant sur quelques bons trimestriels comme ceux de L’Oréal, Airbus, Sanofi, Air-France, TF1 (on oubliera les mauvais) cela évitera que le mois s’achève par un Halloween boursier.

Envolée « miracle » de la confiance des ménages américains…

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - -

Laissez un commentaire