Débat économique majeur à Davos (Lagarde, Mnuchin, Larry Fink…)

Rédigé le 25 janvier 2018 par | Toutes les analyses Imprimer

DavosSteven Mnuchin enfonce le clou ce matin à Davos lors d’un débat en direct avec Christine Lagarde et Larry Fink. Pour ceux qui l’ignorent, Larry Fink est le P-DG de BlackRock, premier gérant d’actifs au monde avec 6 000Mds$.

Steven Mnuchin réaffirme qu’un dollar faible procure un avantage commercial aux Etats Unis :  « Le gouvernement américain n’était pas préoccupé par le niveau du dollar à court terme, il devrait remonter à moyen terme ».

Envolée l’incertitude de l’Europe ?

Larry Fink partage son avis. D’ailleurs, il ajoute même que la force de l’euro est due à la « dissipation des incertitudes politiques en 2017 ». Il dit cela alors que l’Allemagne n’a toujours pas de gouvernement et qu’un referendum se tiendra en Italie le 4 mars et dont l’issue est totalement incertaine.

Le Secrétaire US au Trésor rajoute que les Etats-Unis n’apprécient pas la tendance de certains pays à tenter de contrôler la valeur de la devise. Certes, il n’a pas prononcé le mot « manipulation », mais tout le monde l’a entendu de façon subliminale

Christine Lagarde tacle Steven Mnuchin

Christine Lagarde a taclé (poliment) Steven Mnuchin. En effet, elle lui a expliqué que la croissance mondiale de 3,9% anticipée en 2018 et 2019 dépendait en grande partie de la fluidité des échanges commerciaux. A ce propos, les Etats-Unis viennent de surtaxer de 30% une liste de produits importés de Chine.

Elle ajoute que la complaisance des marchés face à une conjoncture « idéale » de croissance coordonnée devait être suivie de près.

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire