De nouveaux signes du ralentissement de l’économie chinoise…

Rédigé le 9 juin 2015 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

L’effondrement des importations (-18%) annoncé lundi en Chine (et commenté ici-même la veille) n’était pas un « accident isolé », ni une « aberration statistique »: la demande intérieure chinoise reste bel et bien atone et ralentit mois après mois.

Ce ralentissement conjoncturel se traduit par un recul de l’inflation de -0,2% en mai par rapport à avril, du fait d’un repli sensible des prix alimentaires (-0,9%).

L’inflation retombe à 1,2% en rythme annuel, après un sursaut ponctuel à 1,5% en avril et l’indice des prix à la production (PPI) a reculé de -4,6% en mai (pour le 39e mois de repli consécutif)…

Tous les indicateurs chinois depuis fin janvier confirment un ralentissement conjoncturel qui invalide l’hypothèse officielle d’une croissance à 7% en rythme annuel… mais la bourse se comporte comme si le PIB allait être révisé à +11% : c’est suicidaire !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire