De nouveaux records pour les obligations portugaises

Rédigé le 26 février 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Non, nous ne rêvons pas : le Portugal − toujours comptablement en faillite, et pour encore très longtemps − se refinance à 1,98% en 10 ans, en dessous même des 2% qui constitue le plancher actuel pour le trésor américain.

En ce qui concerne l’Espagne, c’est également un nouveau plancher qui vient d’être inscrit à 1,245%… et les OAT françaises ne rapportent plus que 0,54% (les 4MdsE d’économies structurelles à réaliser d’ici 2017 vont tomber tout cuit dans l’escarcelle de Bercy : le coût de la dette s’effondre).

Plus emblématique peut-être, les Bunds affiche très exactement 0,25% sur 10 ans : d’ici 1 mois, au rythme observé depuis le 1er janvier, la maturité 2025 passera à son tour négative, comme en Suisse : la destruction impitoyable de l’épargne des ménages s’accélère.

Non pire : elle signifie la réussite totale du plan visant au transfert massif de richesse des 99% vers les 1%… mais personne ne réagit.

Les plus grands complots sont bel et bien protégés par l’incrédulité des victimes !

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire