Dax : où en est l’indice leader européen ?

Rédigé le 30 août 2011 par | Autres indices, VIX Imprimer

___________________________________________

Responsable du service Levier7, un service de trading sur les Turbos ___________________________________________

Les marchés vont continuer à être volatils Après le VIX et le S&P 500, je continue mon tour d’horizon cette semaine avec le Dax, l’indice allemand. Mais avant, je voudrais simplement vous dire un mot sur la volatilité des marchés. Après ce mois d’août qui restera dans les annales, certains se disent peut-être que septembre et octobre vont être plus calmes… Eh bien, je ne voudrais pas les décevoir, mais, statistiquement, ils figurent au contraire parmi les mois les plus volatils.

Cette année ne devrait donc pas faire exception. Et ce, même si je pense que la volatilité pourrait légèrement diminuer après les excès que nous avons connus début août – sauf événement exceptionnel bien sûr. Pour vous, qui comme moi tradez à court terme, la volatilité actuelle rend parfois les choses un peu plus difficiles. Certes. Mais, en contrepartie, elle est également créatrice d’opportunités.

Cet automne s’annonce donc particulièrement volatil sur les marchés et nous devrions connaître des mouvements violents, à la hausse comme à la baisse. Une situation qui reste, malgré tout, idéale pour faire du swing trading – comme nous le faisons dans le cadre de mon service Levier7 avec des trades sur quelques jours.

Des signes manifestes de faiblesse sur le Dax Revenons-en au Dax. Avec des niveaux à suivre en parallèle – surtout pour les supports et les résistances majeurs –, l’indice allemand peut nous donner de bonnes indications techniques pour appréhender le CAC 40. Les deux indices sont très corrélés, même si les mouvements sont parfois d’ampleur très différente.

Passons à un graphique en données hebdomadaires pour mieux visualiser la situation à moyen terme :

Graphique: Dax en données hebdomadaires

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le Dax, comme vous le voyez très clairement, a été plus fort à moyen terme ces dernières années, et suit d’un peu plus près l’évolution… des indices américains – contrairement au CAC 40. Notons toutefois que pendant la correction qui a sévi ces dernières semaines, il s’est montré plus faible que l’indice parisien et même que la plupart des indices européens. Cela n’est pas forcément de bon augure à moyen terme, même s’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions.

A cette échelle, c’est a priori un signe de faiblesse. L’indice devient en effet plus volatil et surtout plus faible. Ce qui est tout à fait logique quand on sait que l’Allemagne est la première touchée par le ralentissement économique – son économie étant plus dépendante de l’extérieur que celle de la France par exemple. De même, les indices ZEW ou IFO, au plus bas ces derniers jours, ne font que confirmer cette faiblesse déjà en place.

Les niveaux clés à surveiller à court et moyen terme Le Dax vient de corriger un peu plus de 50% de sa phase de hausse allant de 2009 à mai dernier. Il est ensuite revenu rebondir sur un niveau de support majeur à moyen terme (5 300 points). Ce support se situe proche de ses plus-bas de l’année dernière.Contrairement aux autres indices européens, le Dax n’a pas cassé ces plus-bas en clôture. Cela a son importance et montre combien que cette zone de support est stratégique à court comme à moyen terme.

Notre graphique ci-dessus nous confirme également la tendance négative à moyen terme avec un RSI sous les 50 (à cette échelle). Plus précisément, le niveau des 45 que nous avons cassé et contre lequel nous devrions buter dans les prochaines semaines sera intéressant à suivre sur l’indicateur.

Clairement, les niveaux importants de résistances à surveiller à court terme se situent à 7 000 points mais surtout à 6 500 points pour le rebond – ancien plus-bas de mars. Dans les prochaines semaines, ce niveau (et son test éventuel) sera déterminant pour la suite du rebond mais aussi, en fonction de la réaction, pour définir la suite de la correction éventuelle.

Mon scénario à court terme A court terme, le rebond est en cours. Regardez ce graphique journalier :

Graphique: Dax en données journalières

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

L’indice a fait un nouveau plus-bas en divergence baissière très nette sur le RSI, avant de se reprendre assez nettement. Le RSI journalier confirme cette idée de rebond et, après nous avoir donné un signal d’achat, devrait dépasser une oblique baissière qui se confond avec une résistance horizontale à 39.

Le rebond devrait donc maintenant se poursuivre et il s’accélérera en dépassement de la zone des 6 000/6 100 points pour ensuite atteindre rapidement les 6 500 points – niveau important à court terme qui correspond aux anciens plus-bas de mars – désormais résistance. Il devrait être testé dans les prochaines semaines et il est probable que, au moins dans un premier temps, nous échouions à le dépasser directement.

Nous devrions donc ensuite avoir une rechute relativement violente, bien que moins forte que celle de ces dernières semaines, sur les 6 000 et, probablement, sur les 5 400/5 300 étant donné la forte volatilité actuelle, pour tester à nouveau la solidité de ce support crucial à moyen terme durant l’automne. S’il casse et que la correction est violente après l’échec au niveau des 6 500 points, nous aurions alors une accélération baissière vers les 4 520 points.

Ce n’est pas pour l’instant le scénario que je privilégie pour ces prochains mois. Mais, tout dépend de la nature de la correction après le test des 6 500 points. Si elle est relativement faible et met un certain temps à se faire (plus longtemps que le rebond), nous alors pourrions marquer un plus-bas majeur. Si, au contraire, l’échec contre les 6 500 points nous donne une nouvelle correction violente, j’attendrais dans ce cas un nouveau plus-bas à moyen terme.

Enfin si le rebond se poursuivait au-delà des 6 500 points à court terme, la prochaine résistance serait située à 7 000 points, mais je pense que nous aurons du mal à dépasser les 6 500 points directement.

_______________________________Pour vous aider dans vos trades________________________________

Retenez votre 16 septembre… c’est le Jour de l’Or !

Venez rencontrer des spécialistes de l’or, des gérants de fonds et des présidents de minières au cours de cette journée exceptionnelle, entièrement consacrée à l’or.

Géologie, or physique, pièces, minières, fonds, stratégies offensives ou de couverture… rien ne sera laissé au hasard ce jour-là. Ne manquez pas cette journée : réservez votre place dès aujourd’hui en cliquant ici…

Mots clé : -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire