Le DAX – prêt pour une consolidation ?

Rédigé le 31 mai 2013 par | Apprendre la Bourse, Autres indices Imprimer

Le billet que je vous proposai la semaine dernière concernait le CAC et la zone des 4 050 / 4 060 points. Cette zone de résistance semblait, au regard de l’analyse technique notamment de l’Unité de temps 4 heures, faire office de résistance intermédiaire importante. A peine ce billet envoyé en toute hâte à la rédaction de ce dernier article, le CAC corrigeait brutalement de pratiquement 3% par rapport à ses records de la veille. Pour ensuite se reprendre au cours de la semaine écoulée… et faire un deuxième refus de saut d’obstacle sur très exactement les mêmes niveaux : il redévissait brutalement ce mercredi.

A postériori, le niveau des 4 050 / 4 060 sur le CAC me semble donc être confirmé comme résistance importante – tout au moins à court terme.

Mais si le CAC reste l’un des principaux indices de la zone Euro, je vous propose de porter cette semaine notre regard vers son grand frère : le DAX, qui me semble lui aussi prêt pour une consolidation / temporisation.

Explications.

La vue Hebdomadaire de l’évolution du DAX est très claire

DAX 1
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

1 – Les plus hauts historiques représentés par le rectangle bleu (zone des 8 000 points) ont été cassés à la hausse. Bien.

2 – La tendance est (extrêmement) haussière : les cours évoluent dans le second canal vert qui, vous le remarquerez ici encore, correspond au report d’amplitude (flèches bleues foncées) du précédent canal. Par contre, nous remarquons aussi que les prix sont au contact de la résistance du canal haussier et qu’à CHAQUE FOIS que les prix ont touchés la résistance d’un des deux canaux verts, une consolidation a pris place ces dernières années.

3 – Une analyse des impulsions du DAX que nous donne la technique des reports d’amplitude (flèches bleues claires + segments rouges) montre que la prochaine résistance théorique se situe au niveau de l’axe rouge supérieur soir environ a environ 5% des cours actuels.

Mais ce que l’analyse graphique nous apprend, c’est que lors de la cassure d’une résistance majeure, un pull back (ou consolidation) des prix vers cette ancienne résistance devenue support est PLUS que souhaitable afin de valider cette zone comme point d’appui.

La question est : quand et sur quels niveaux.

Et bien il est tout à fait possible que cette consolidation débute sur les niveaux actuels. La vue de l’Unité de temps Journalière va nous permettre de décomposer le mouvement et d’en affiner l’analyse.

Pourquoi une consolidation du DAX pourrait se mettre en place sur les niveaux actuels ?

DAX 2
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Deux faits le laissent à penser :

1 – une petite analyse (toujours à l’aide de la technique des reports d’amplitude, rectangles et flèches bleues) montre que la zone des 8 540 points sur le DAX est un objectif du dernier mouvement d’impulsion haussier. A son contact, les prix ont d’ailleurs vivement réagit une première fois ce mercredi.

2 – Maintenant, laissez moi utiliser l’un de mes outils préférés : l’analyse des d’impulsions à l’aide des vagues de MACD. En simplifiant, j’observe simplement la puissance et les niveaux atteints par les vagues d’impulsion de la MACD. Et le graphe est très clair : depuis début 2007, les vagues d’impulsions n’ont JAMAIS réussi à dépasser le niveau maximum représenté par le segment bleu.

Toujours en simplifiant à l’extrême, c’est un peu la théorie de l’élastique : même dans un puissant mouvement haussier, arrive un moment où l’élastique est par trop tendu et où les cours doivent au moins respirer / temporiser. Et nous en sommes là.

Ces niveaux, qui tiennent depuis 2007, peuvent-ils être dépassés ? Oui. Mais c’est juste improbable au sens statistique de terme et au regard de ce que nous avons pu observer depuis 7 ans. Et le trader s’en sort généralement beaucoup mieux en ne pariant PAS sur des évènements improbables.

Personnellement donc, jouer une hausse du DAX sur les niveaux actuels me semble (statistiquement) particulièrement risqué de part les observations qui nous sont délivrées tant par l’analyse des U.T hebdomadaire que l’U.T journalière.

Un pull back sur la zone des 8 000 me semble plus que probable – sinon souhaitable.

_____________________Pour vous aider dans vos trades______________________

L’heure de vérité approche sur les marchés : allez-vous enfin vous protéger ?

Après des mois d’analyses et de travail, notre spécialiste a élaborée une stratégie dont les maitres mots sont : simplicité, protection et maîtrise du risque.

Le but de cette stratégie est simple : dominer votre portefeuille ! Gestion du risque optimisée, pertes strictement maîtrisées pour un portefeuille cohérent et stable… et tout cela en y consacrant seulement 20 minutes par semaine !

Tous les détails vous attendent ici…

 

 

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire