Dans quel sens le marché va-t-il partir ?

Rédigé le 12 avril 2018 par | A la une, Indices, sociétés et marchés, OR / GOLD, Toutes les analyses, Trading, Bourse Imprimer

Demain les bancaires américaines vont ouvrir la saison des trimestriels outre-Atlantique. Avec Citigroup, Wells Fargo ou encore JPMorgan au programme, les opérateurs US vont avoir du grain à moudre pour tenter de trouver un directionnel pour le marché.

Car aujourd’hui, ni les apaisements des tensions commerciales avec la Chine ni, à l’inverse, la proximité d’un conflit international (US/Syrie/Russie/Europe) ne sont suffisants pour faire décaler les cours – dans un sens ou dans l’autre d’ailleurs. La conséquence graphique de cette bataille entre acheteurs et vendeurs est une situation de range, depuis la fin mars.

Regardez ce que cela donne sur le Dow Jones Industrial (range en rectangle noir).

DOW JONES

Ici, l’élément important d’un point de vue graphique est que le range prend place juste sous la résistance et au-dessus de supports qui sont en place depuis le début de l’année.

Lorsque le DJIA sortira de ce range dans lequel il est complètement comprimé, le mouvement risque d’être très impulsif.

La sortie se fera-t-elle à la hausse ou à la baisse ? Il est probable que ce soient finalement les trimestriels qui fassent pencher la balance.

Essayons de dresser les scénarios possibles.

Eléments qui militent pour une hausse des marchés

Dans l’hypothèse haussière, la bonne orientation du pétrole devrait, comme c’est le cas ces derniers jours, être un soutien aux valeurs du secteur Oil & Gas (avec des Exxon Mobil ou Chevron). Le WTI, qui vient de franchir ses récents sommets annuels, semble inéluctablement attiré par le seuil des 70 $.

WTI

En lien indirect, penchons-nous sur le cas du segment high yield. Ce compartiment (qui regroupe les sociétés les plus à risque en termes d’endettement (type Altice – NL0011333752) est en général un bon baromètre du risque.

En effet, une hausse des rendements (baisse des cours) signifie un marché plutôt orienté en mode « risk-off ». A l’inverse, une baisse des rendements (hausse des cours) est plutôt un signe encourageant (de type « risk on » donc). L’idée étant que quand les investisseurs sont enclins à prendre du risque, ils vont rechercher dans cette sphère les rendements les plus attrayants.

Or, justement, un signal positif vient d’apparaître sur le high yield. Pour vous le montrer, j’ai pris un tracker qui réplique les performances de ce compartiment obligataire.

HIGH YIELD

La sortie de triangle descendant est en train de se faire à la hausse (cf. flèche noire) : nous avons peut-être là un indicateur avancé de l’orientation et de l’humeur des marchés, qui passerait en mode « risk on ».

Cela présage-t-il pour autant d’un mouvement haussier à suivre sur le Dow ? C’est une possibilité… Mais avant de nous réjouir trop vite, voyons du côté des éléments négatifs.

Eléments qui militent pour une baisse des marchés

Certains indicateurs de risque invitent à la prudence.

Le VIX est toujours perché au-delà des 20% à ce stade : les opérateurs continuent à être couverts face à un risque de baisse de Wall Street.

Mais, plus largement, le GOLD, valeur refuge par excellence, se renforce en ce moment même. Aidé par l’orientation haussière de l’Eurodollar (baisse du dollar donc), la relique barbare est en train de tester sa résistance descendante de moyen terme :

GOLD

Or, ici, alors que les cours ont « réfléchi » sous cette résistance dans une petite figure de consolidation (visible en noir sur la droite), je pense que le contexte international va permettre au GOLD de franchir sa résistance.

En attendant que Wall Street choisisse un sens, cela aurait le mérite de valider mes anticipations sur l’or ! … N’oubliez pas de liker notre page Facebook ou suivez mes analyses en temps réel sur Twitter pour réagir au plus vite !

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Mots clé : - - - - - - - - - - -

Laissez un commentaire