Dans quel esprit faut-il jouer CARMAT ?

Rédigé le 16 mars 2012 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

L’insuffisance cardiaque est l’une des premières causes de mortalité au monde. Au stade terminal, le seul traitement efficace reste la greffe – les autres traitements existants n’apportant tout au plus qu’une réponse palliative. Or, chaque année, seuls 4 000 greffons sont disponibles pour quelques 100 000 patients en attente de transplantation. Ce problème majeur de santé publique n’a pas encore trouvé de solutions tangibles… mais ça ne saurait tarder.

En tout cas, CARMAT (FR0010907956) s’y emploie on ne peut plus sérieusement. En effet, la société travaille actuellement sur son projet phare, le coeur artificiel. Le principe est simple : les greffons cardiaques disponibles se font rares ? Qu’à cela ne tienne ! Remplaçons-les par des prothèses entièrement implantables ! Selon Patrick Coulombier, directeur général de CARMAT, ce dernier « s’adapte automatiquement aux besoins du patient en réagissant aux efforts et à l’augmentation des flux sanguins. De plus, il ne génère pas de caillots, ce qui est capital dans ce genre de pathologie ».

Aux dires de la société, ce projet serait « le plus avancé au monde ». En voici les dates clés :

Graphique: Patent cliff

En août dernier, CARMAT a lancé une augmentation de capital pour poursuivre le développement de son coeur artificiel et a réussi à lever 29,3 millions d’euros. Du cash que CARMAT a besoin de brêler pour poursuivre le développement de son projet. Si l’on suit la chronologie ci-dessus, nous entrons cette année dans la phase proprement dite des essais cliniques. Si ces derniers s’avèrent concluants – et sous réserve que les autorités compétentes accordent leur feu vert –, le « coeur CARMAT » devrait être commercialisé d’ici à 2013. Autant vous dire demain ! Il est donc grand temps de nous repencher sur le sujet. Cela d’autant que, vous vous en doutez, il n’existe pour l’instant aucun produit comparable sur le marché. Nous sommes donc ici dans la pure innovation de rupture – celle-là même qui entraîne la création d’un nouveau marché…

CARMAT est un dossier spéculatif

Faut-il pour autant s’emballer et foncer tête baissée sur les titres CARMAT ? D’un point du vue purement financier, Eric vous a donné son avis lundi 5 mars. Il est plutôt réservé – voire franchement réticent :

« En l’état actuel des choses, la valorisation de CARMAT est totalement déconnectée de sa réalité économique. Alors peut-être que je passe à côté d’un pari sur l’avenir. Mais je ne PEUX PAS recommander d’acheter un titre à de tels niveaux de valorisation, avec de tels ratios, quand bien même promettrait-il la jeunesse éternelle (non, là je reverrai quand même ma copie…) »

En effet, si l’on regarde les résultats annuels publiés lundi dernier, on apprend que « aucun revenu n’a été enregistré au titre de l’activité de la société en 2011 puisque le projet de coeur artificiel total CARMAT est à ce jour en phase de développement. » En d’autres termes, côté chiffre d’affaires (CA) c’est le vide absolu pour un résultat net de -13,4 millions d’euros. De prime abord, cela n’est effectivement pas très engageant et le dossier paraît dangereusement survalorisé.

Mais ne nous y trompons pas, une société déficitaire capitalisée à 482,81 millions d’euros dont le CA affiche 0 est tout à fait habituel dans le secteur qui nous occupe ; celui des biotechs. Donc OUI le dossier est survalorisé et OUI il est spéculatif. Cela ne l’empêche pas pour autant d’être digne d’intérêt. Son marché potentiel est estimé à 16 milliards d’euros et le potentiel de hausse du titre est tout aussi vertigineux… Mais le problème persiste : comment valoriser un espoir, une société qui, pour l’instant, ne fait aucun chiffre d’affaires ? Quel potentiel de gain espérer en Bourse ?

Eh bien notre spécialiste des biotechs, Elias vous explique cela dans son article. Je vous laisse donc en sa compagnie et vous dis à la semaine prochaine.

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

L’inflation menace votre épargne : découvrez vite cette arme anti-inflation !

Votre pouvoir d’achat, vos investissements et votre épargne sont en train d’être sacrifiés.

N’attendez pas la flambée des prix pour vous protéger. Notre spécialiste vous livre dès maintenant une solution qui pourrait peut-être vous permettre de vous sortir de cette situation… quatre fois plus riche !

Comment ? Il suffit de suivre le guide…

______________________

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire