Danone : pourquoi je ne shorterai pas le titre

Rédigé le 29 juin 2017 par | Actions, Algos Imprimer

Et yop ! Danone (FR0000120644 – BN) vient d’atteindre l’objectif du plan de trade que je vous proposais en février dernier. L’idée était d’acheter (sur signal of course) un double support formé par : 1) le support du canal haussier (bleu) et 2) le support horizontal (rectangle horizontal vert). Cela correspond à la pastille jaune.

CAC40 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le plan était de suivre le mouvement pour aller déboucler le trade sur la résistance graphique formée par les plus hauts historiques, autour des 70€. L’objectif final du trade était d’ailleurs fixé à 69,50€.

Les dieux du trading devaient être à l’écoute car Danone vient de marquer un plus haut à 69,52€ avant de commencer à consolider. Des fois, on a de la chance : le titre aurait très bien pu commencer à se retourner à 69,49€. Là, nous avons pu prendre 15% de gain, ce qui est toujours très appréciable !

Cela dit, il existe désormais un potentiel de baisse dont le signal est proche et presque validé.

Le signal baissier qui est en train de se mettre en place est visible sur l’indicateur de tendance MACD.

Vous voyez que les vagues d’impulsion de la MACD sont cadrées par ce que j’appelle des axes de propagation (le segment orange en résistance et le vert en tant que support). Les retournements de la MACD interviennent sur ces axes de propagation et nous donnent donc des points de retournement particulièrement intéressants sur les prix.

En trading, pour mettre le maximum de chances de votre côté, vous devez absolument d’abord cibler les zones sur lesquelles les prix répondent (cadrage graphique) et ensuite (mais ensuite seulement) ne prendre que des signaux techniques qui se valident sur ces zones. C’est une partie de la méthodologie que j’enseigne dans mes webis.

Sur Danone, la même configuration est en train de se mettre en place mais avec un signal baissier cette fois.

Vous voyez que la MACD arrive sur sa résistance (orange) au moment même où les prix butent aussi sur leur résistance historique.

Le potentiel de baisse théorique est un retour sur le support du canal (bleu).

Mais… mais… Je ne passerai pas en vente à découvert sur le titre.

Pourquoi je ne tente pas le short ?

Pour la simple et bonne raison que des rumeurs d’OPA traînent actuellement dans les salles de marché.

Personnellement, je n’y crois pas. Enfin, pas à ce niveau de prix en tout cas. Avec un PER de 20 (pour le secteur Food, c’est déjà incroyablement bien pricé !) et les prix sur leurs plus-hauts historiques, si OPA il devait y avoir, je tablerais plutôt d’ABORD sur une baisse du titre. Une baisse savamment orchestrée par la banque d’affaires en charge du dossier, histoire de payer le titre moins cher et de pouvoir proposer une petite prime aux actionnaires.

Bonne journée,

Gilles,

BANQUES, vos vrais risques

Pourquoi vos garanties bancaires n’existent pas

Recevez GRATUITEMENT le livre de Simone Wapler et découvrez les 6 mesures d’urgence que vous devez prendre MAINTENANT pour protéger votre argent

Cliquez ci-dessous pour lancer la vidéo (n’oubliez pas d’allumer le son de votre ordinateur)

INTERVIEW - Simone Wapler et Philippe Béchade

 

Mots clé : - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire